Aller au contenu
BANGKOK 19 November 2019 12:16
Le Modérateur

Interpol lance une alerte rouge pour le Norvégien de Phuket recherché pour homicide involontaire

Recommended Posts

suite de cette affaire

 

À la suite d'une demande de la police thaïlandaise, Interpol a publié une notice rouge concernant le Norvégien en fuite Roger Bullman, poursuivi pour le meurtre présumé du ressortissant britannique Amitpal Singh Bajaj.

La Cour provinciale de Phuket a lancé un mandat d'arrêt à l'encontre de Bullman, âgé de 54 ans, accusé d'homicide involontaire, après avoir été libéré sous caution. Il fait face à une accusation supplémentaire d'intrusion pour causer des dommages la nuit.

Le drame s’est déroulé dans un hôtel de la plage de Karon, dans la province de Phuket, où Bajaj, 34 ans, séjournait à l’occasion de son 10e anniversaire de mariage avec son épouse, une ressortissante singapourienne, et leur enfant.

Selon les premiers rapports de police, les deux hommes se seraient livrés à une violente altercation au Centara Grand Resort, où ils logeaient dans des chambres adjacentes, le Norvégien faisant trop de bruit tard dans la nuit.

Dans une interview accordée à MailOnline au Royaume-Uni, l'épouse de Bajaj, Bandhna, a répété que Bullman avait été bruyant cette nuit-là (les employés de l'hôtel lui auraient demandé de faire moins de bruit à plusieurs reprises). Bullman aurait brisé une petite cloison en bois entre les deux balcons, serait entré dans la chambre voisine et aurait agressé son mari.

La police a déclaré qu'au cours de la bagarre, Bullman, un garde du corps d'Oslo et également un expert en arts martiaux, aurait tenu Bajaj par étranglement et aurait continué à lui asséner des coups jusqu'à ce qu'il soit inconscient. Bajaj a été emmené dans un hôpital local où il a été déclaré mort.

Le capitaine de police Pol Taecsin Deethong-on du poste de police de Karon a déclaré à The Nation jeudi 19 septembre que la police avait contacté Interpol pour émettre la notice rouge il y a deux jours. Il a dit qu'il était trop tôt pour déterminer si Bullman avait fui le pays, ajoutant que la police avait entendu parler de la fuite du suspect au Vietnam, un pays dans lequel il se serait déjà rendu. Cette rumeur aurait été confirmée.

La police a été critiquée par des sources proches de la famille de la victime et de nombreux internautes pour avoir libéré Bullman quelques heures après le crime présumé, sous une caution de 200 000 Bt, alors que le suspect pouvait facilement fuir à l'étranger.

Thaivisa en français avait émis des doutes sur l'aspect judicieux de l'initiative de la police. Doutes qui s’avèrent justifiés. On ne sait pas ce qui poussé le police à accepter de laisser sortir le Norvégien sous une caution dont le montant est, par ailleurs, ridiculement faible.

https://forum.thaivisa.com/topic/1124363-interpol-issues-red-alert-for-absconding-norwegian-wanted-for-manslaughter/

interpol.jpg.dc2972aa115104939a88d34fed29aeba.thumb.jpg.3c382548c6dd0dee5e603a10a1ce9655.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×