Le Modérateur

Aussitôt libéré Watana remet ça sur Facebook et ça agace le chef de l'armée

2 messages dans ce sujet

Aussitôt libéré Watana remet ça sur Facebook et ça agace le chef de l'armée

Le commandant en chef des armées le Gen Teerachai Nakwanich s'est fâché contre Watana Muangsook, du Pheu Thai, qui continuait à critiquer la junte sur Facebook alors qu'il venait d'être libéré sous caution.

Watana a expliqué que ses messages sur Facebook était expression de son opinion et non quelque chose de politique. Il considère que l'armée n'avait pas le droit de le détenir et qu'il avait commencé un jeûne. Il explique qu'il n'a pas été surpris lorsque le commandant de la division d'infanterie où il était retenu lui a dit "Si vous ne mangez pas la nourriture fournie par l'armée, ce sera considéré comme un acte de protestation et vous serez poursuivi pour cela."

Le chef de l'armée a déclaré que le politicien tentait de détourner l'attention de ses méfaits et a demandé aux médias de ne pas faire attention à lui. Il rappelle que Watana a violé la loi (en donnant son opinion) et doit répondre de ses actes puisque le premier ministre avait clairement dit que les délinquants devaient être poursuivis.

Watana a rendu hommage à sa fille qui avait imploré l'UE et autres organisions de défense des droits de l'homme d'agir pour la libération de son père et pour l’étude des autres cas de détention arbitraires par l'armée.

http://www.thaivisa.com/forum/topic/912226-army-chief-blasts-watana-for-comment-on-facebook-after-being-freed/

Hasard ou pas, le chef des droits de l'homme des Nations Unies a appelé la Thaïlande à autoriser les citoyens à donner leur avis sur la vie publique.

http://www.nytimes.com/2016/04/23/world/asia/thailand-draft-constitution-un.html?_r=0

post-247607-0-41828700-1461390734.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 15 août 2022 01:50
Sponsors