Aller au contenu
BANGKOK 20 October 2019 18:06
Le Modérateur

L'opération AIRBUS à U-Tapao en suspend. La Thaïlande veut tout récupérer dans 50 ans

Recommended Posts

L'investissement d'Airbus dans la CEE dépend d'un problème épineux de PPP (Partenariat Public Privé)

L’engagement d’Airbus d’investir dans le Corridor économique de l’Est pourrait se concrétiser le mois prochain si une question épineuse était résolue, selon une source du Bureau du Corridor économique de l’Est (EECO).

Malgré le voyage de Prayut à Paris et à Toulouse, Le constructeur aéronautique européen et les autorités thaïlandaises ne se sont pas encore mis d'accord sur les modalités d'investissement dans le projet : maintenance, réparation et révision d'aéronefs (MRO) à l'aéroport international U-tapao, Rayong, selon la source.

La partie thaïlandaise insiste pour que l’entreprise commune entre Airbus et Thai Airways soit un partenariat public-privé (PPP) en tant que projet d’infrastructure publique dont les actifs seraient remis au gouvernement après 50 ans d’exploitation.

Cependant, Airbus s'oppose à une joint-venture de PPP et souhaite plutôt qu'il s'agisse d'un projet d'investissement conjoint entre deux sociétés privées sans durée de vie. Soit THAI et AIRBUS, c'est d'ailleurs dans ces termes que la presse parle du projet depuis des années.

La source a indiqué que le comité de sélection pourrait devoir transmettre la proposition d'Airbus au Cabinet pour examen ou apporter des modifications au cadre d'investissement précédent.

La source a déclaré qu'Airbus reste intéressé par les projets d'investissement dans les MRO, car il y voit un potentiel.

Selon le plan d'investissement de Thai Airways, elle investira 2 milliards de Bt entre 2023 et 2043 sur un investissement total estimé à 6,3 milliards de Bt dans le projet. Le reste sera investi par les partenaires commerciaux. La superficie désignée pour cet investissement est de 210 rai.

Sa capacité sera d'environ 80 à 100 avions. Si l'investissement se déroule comme prévu, le centre commencera à fonctionner en 2023 avec une prévision de revenus allant de 400 à 500 milliards de Bt la première année.

Il réparera environ 10 avions au cours de la première année d'exploitation. Les recettes devraient augmenter d'environ 2% par an et les recettes totales sur 50 ans devraient atteindre 200 milliards de Bt.

Sumeth Damrongchaitham, président de Thai Airways, s'est montré optimiste quant au plan d'investissement. Il a ajouté que le comité de sélection attendait une proposition d'Airbus, qui devrait soumettre son plan d'ici le mois prochain.

"Nous apprenons qu'Airbus fera une proposition en raison de la forte demande pour les services de MRO, mais seuls quelques détails du contrat d'investissement doivent encore être résolus", a-t-il ajouté.

https://forum.thaivisa.com/topic/1126114-airbus-investment-in-eec-hinges-on-thorny-ppp-issue/

Airbus peut très bien installer son centre MRO au Vietnam alors que la Thaïlande aura du mal à faire venir Boeing sous de telles conditions.

  imageproxy_php.png.695ca754e1780d3c3ffa04bb0c362c32.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×