Aller au contenu
BANGKOK 13 November 2019 14:49
Le Modérateur

TOT, qui avait gagné les appels d'offre, n'a pas fourni Internet dans le Nord-Est comme prévu

Recommended Posts

Le NBTC peut interdire TOT tous contrats d’état


Il serait possible d'empêcher TOT de soumissionner pour d'autres projets de l'État si l'un des trois contrats accordés à la société dans le cadre du projet USO (Universal Service Obligation) était résilié par le régulateur. TOT n'a pas rempli ses contrat à temps, indique une source travaillant au Conseil national de la radiodiffusion et des télécommunications (NBTC) qui a requis l'anonymat.


Les trois contrats font partie des huit contrats attribués par la NBTC à cinq lauréats lors d'une vente aux enchères en 2017, qui visaient à fournir un service Internet haut débit à tarif réduit, ainsi qu'un service cellulaire, à 3 920 villages.


Un comité du NBTC chargé du suivi du projet tiendra une réunion pour discuter du programme demain.


La source au NBTC a déclaré que le comité proposerait une résolution pour résilier les trois contrats de TOT et proposerait une autre enchère pour les tâches que TOT n'aurait pas accomplies.


"Si les trois contrats sont résiliés, TOT pourrait risquer d'être mis sur la liste noire des soumissions pour d'autres projets d’état à l'avenir", a déclaré la source. Cependant, TOT disposera de 15 jours pour faire appel de la résolution.


Le NBTC a signé huit contrats d'une valeur de 13 milliards de bahts avec cinq partenaires à la fin de 2017. Les cinq lauréats ont été TOT, CAT Telecom, True Internet Corporation, TrueMove H Universal Communication et Interlink Telecom.


Dans le cadre du projet USO Net, les villages désignés devaient accéder à Internet à une vitesse de connexion minimale de 30 mégabits par seconde pour un tarif mensuel maximal de 200 bahts.


Dans le cadre du projet, quatre contrats concernent des services Internet rapide et quatre concernent des services de téléphonie mobile.
TOT a remporté un contrat de 2,1 milliards de bahts pour l'installation du service haut débit Internet dans la zone 2 du nord du pays et un contrat de 2,4 milliards de bahts pour le même service dans les provinces du nord-est.


L'entreprise de télécommunications d’État a également remporté un contrat de 1,8 milliard de bahts pour la fourniture d'un service de téléphonie mobile dans la zone 1 du Nord.


Dans le cadre de ses projets, TOT a importé et installé des lignes de fibres optiques chinoises, ce qui est en conflit avec les spécifications, a indiqué la source.


La source a indiqué que le projet visait à promouvoir les fournisseurs locaux. Ceux-ci doivent être choisis si l'équipement concerné peut être fourni par plus de trois fournisseurs thaïlandais, a précisé la source.


De plus, TOT n'a pas réussi à livrer à temps les bâtiments USO Net sous contrat, selon la source. Seuls 10% des 300 bâtiments requis dans le cadre des contrats ont été achevés.


Les services de téléphonie mobile ont été livrés dans les délais.


Le secrétaire général du NBTC, Takorn Tantasith, a déclaré que le retard dans le projet USO Net, qui devait être achevé il y a un an, pèse lourdement sur le pays, en privant notamment les personnes des zones isolées de l'accès à Internet.

 

img_0ed45e8f21fbda9d0f88702c8ec33b89.png.1662dc6f468eca9bcfe76e1180630b32.png

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×