Aller au contenu
BANGKOK 20 October 2019 18:53
Le Modérateur

Deux compagnies aériennes thaïlandaises sur la liste noire des pires du monde

Recommended Posts

 

Voici les pires et les meilleures compagnies aériennes 2019

405 compagnies aériennes passées au crible. Comme chaque année, le site AirlinesRating a décerné ses bons et ses mauvais points. En 2019, 9 sociétés figurent sur sa liste noire.

 

Il y a les étoiles du Michelin. Et celles d’AirlinesRating. Ce site, qui agrège les avis des utilisateurs et compile des données statistiques sur leur sûreté, établit chaque année son classement des compagnies aériennes du monde entier.

405 d’entre elles ont été ainsi analysées pour 2019, recueillant chacune de 1 à 7 étoiles. Résultat : 9 compagnies ont été placées sur liste noire. Traduisez : considérées comme dangereuses. Celles-ci n’ont d’ailleurs pas le droit de voler en Europe ou aux États-Unis, voire dans aucun de ces deux espaces aériens.

Pas de compagnies françaises parmi les meilleures

Peu de chances, donc, que vous ayez fait appel à leurs services. Dans le doute et au cas où, voici tout de même leurs noms.

Avec une seule étoile : Nepal Airlines (Népal). Avec deux étoiles : Nok Air (Thaïlande), Airlines PNG (Papouasie-Nouvelle-Guinée), Ariana Afghan Airlines (Afghanistan), Kam Air (Afghanistan), Iraqi Airways (Irak), AirAsia Thailand (Thaïlande) et US-Bangla Airlines (Bangladesh).

Inversement, voici les meilleures compagnies aériennes, toujours selon Airlinesrating.

Compagnie de l’année 2019 : Singapore Airlines (c’était Air New Zealand en 2017 et 2018). Meilleure Première classe : Singapore Airlines. Meilleure Business classe : Qatar Airways. Meilleure classe économique « premium » : Air New Zealand. Meilleure classe éco : Korean Air. Meilleures compagnies low cost : Air Asia (Asie-Pacifique), Wizz (Europe), Westjet (Amériques). Meilleure compagnie régionale : Qantas (Australie).

Le paradoxe est donc que Air Asia reste une excellente compagnie mais que Air Asia Thailand serait une catastrophe.

Un classement à relativiser

Sur quels critères sont établis ces classements ? Il y en a évidemment plusieurs  : âge de la flotte, nombre d’accidents mortels au cours des dix dernières années, listes noires établies par les pays eux-mêmes, certification IOSA (Operational Safety Audi certificates) et respect des standards de sûreté internationaux…

 
 

Cela dit, ce classement reste à relativiser. La Malaysia Airlines a connu deux crashs en 2014 (ceux des vols MH 370, puis MH17), mais ne figure pas parmi les compagnies les plus dangereuses. De même, les crashs récents de Lion Air et Ethiopian Airlines impliquant des Boeing 737 Max n’ont pas écorné leur classement.

Pour une raison simple, AirlinesRating ne cherche pas à savoir qui est responsable d’un accident aérien : la compagnie (problème de maintenance ou de pilotage) ou le constructeur (problème de conception de l’appareil).

Quoi qu’il en soit, les grandes compagnies aériennes restent les plus sûres - pas forcément les mieux notées par les voyageurs. Mais l’important, n’est-ce pas, reste bien d’arriver sain et sauf.

https://www.ouest-france.fr/economie/transports/avion/voici-les-pires-et-les-meilleures-compagnies-aeriennes-2019-6557859

 

21-outside.jpg.png.a4c227385eefe8c94d2e44e72be4aec7.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×