Aller au contenu
BANGKOK 18 November 2019 13:09
Le Modérateur

Les ministres de Bhumjaithai menacent de démissionner si des herbicides controversés ne sont pas interdits

Recommended Posts

Des pressions croissantes ont été exercées sur le Comité national des substances dangereuses (NHSC) lorsque le vice-Premier ministre et ministre de la Santé publique, Anutin Charnvirakul, a annoncé aujourd'hui que les ministres du parti Bhumjaithai, qui supervisent l'utilisation du paraquat, du glyphosate et du chlorpyrifos, vont démissionner si le comité ne décide pas d'interdire complètement les trois produits chimiques toxiques.

S'exprimant dans un hôtel de la province méridionale de Phatthalung, accompagné de six autres députés du parti Bhumjaithai, M. Anutin a réaffirmé la demande du parti, dans l'intérêt public, d'interdire totalement les herbicides.

En ce qui concerne le ministère de la Santé, il a déclaré que deux représentants du ministère, qui siègent au NHSC, vont certainement voter pour l'interdiction des substances, puisqu'il a appelé le comité à voter à main levée, au lieu de le faire à bulletin secret comme précédemment.

L'incertitude vient du fait que ces fonctionnaires ne sont pas forcément du même avis que leur ministre et peuvent voter différemment.

Le vice-Premier ministre a déclaré que les ministres étaient prêts à démissionner «si nous ne pouvons pas contrôler ces personnes».

M. Anutin n'a pas précisé quels ministres devraient démissionner, mais il est entendu qu'il faisait allusion à lui-même et à Mme Mananya.

Le NHSC n'a pas encore fixé la date de la décision d'interdiction.

https://forum.thaivisa.com/topic/1128463-bhumjaithai-ministers-threaten-to-quit-if-controversial-herbicides-are-not-banned/

La coalition pro-Prayut ne tient que grâce au Bumjaithai. La démission d'Anutin serait inquiétante pour la coalition.

imageproxy_php.png.22097fd0a3ba723f4d458127ddf2b4a0.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×