Aller au contenu
Thai Visa Francais
Le Modérateur

Un gang de Phuket est démantelé pour trafic d'êtres humains et exploitation d'enfants

Recommended Posts

PHUKET: La police a arrêté quatre suspects pour avoir exploité des enfants, certains âgés de 10 ans. Ils devaient travailler toute la nuit à vendre du lait de coco dans des bars et des restaurants. Sinon, ils se faisaient tabasser.

 

Le lieutenant-général Jaruwat Waisaya, de la police thaïlandaise, s'est rendu à Phuket pour annoncer les arrestations lors d'une conférence de presse tenue au poste de police de Patong le 10 novembre.

Le Gén Jaruwat a désigné les quatre suspects arrêtés sous les noms de M. Wanthakan Aramsri, Mme Khemika Upakarnkaew, M. Pornthep Upakarnkaew et M. Vachira Poonchuay.

Tous les quatre ont été arrêtés chez eux à Nakhon Sri Thammarat (province la plus violente du pays).

Les quatre arrestations ont été effectuées en vertu de mandats d'arrêt délivrés par la Cour provinciale de Phuket.

L’opération a été portée à l’attention des autorités lorsque le 28 octobre, le général Palad de Phuket et son adjoint ont vu des enfants de 10 à 13 ans porter et vendre du lait de noix de coco dans un lieu nocturne, a expliqué le Gén Jaruwat.

Les enfants étaient maigres et vêtus de haillons. Les policiers ont demandé aux enfants pourquoi ils n'allaient à l'école. Ils ont répondu qu'ils étaient obligés de vendre du lait de coco.

Les enfants ont expliqué que s'ils ne le faisaient pas, ils seraient battus, a ajouté le général.

«Cette nouvelle a fait la une, et le Premier ministre Prayut Chan-ocha et le Vice-Premier ministre, le général Prawit Wonguwan, s'y sont intéressés. Des officiers supérieurs ont été envoyés de Bangkok pour mener l'enquête », a expliqué le général Jaruwat.

Il en a résulté l'arrestation de quatre suspects pour trafic d'êtres humains et exploitation d'enfants de moins de 15 ans.

"Actuellement, la police est en train de ramener les suspects pour une procédure judiciaire à Phuket", a-t-il déclaré.

«Ce genre de trafic ne peut être toléré. Nous allons poursuivre jusqu'à au bout », a déclaré aujourd'hui le général Jaruwat.

«Ces enfants ont été forcés de travailler plus de 10 heures par jour et parfois, ils sont giflés et battus», a-t-il déclaré.

«Certains de ces enfants devaient porter jusqu'à 10 noix de coco à la fois. Ils devaient gagner 400 bahts par jour. S'ils revenaient tard ou étaient incapables de vendre, ils étaient punis », a-t-il ajouté.

Le Gén Jaruwat a conclu la conférence de presse avec un ordre direct pour la police locale.

«Les gangs de trafic d'enfants à Phuket doivent être éradiqués d'ici un à deux jours.  », a-t-il déclaré.

https://forum.thaivisa.com/topic/1133344-phuket-child-hawking-gang-busted-for-human-trafficking-child-exploitation/

imageproxy_php.jpg.2b7b615c11fa7b6d72afa828fe7a6912.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...