Aller au contenu
Thai Visa Francais
Le Modérateur

Assassinat du militant Karen : il serait bien mort en détention

Recommended Posts

suite de cette affaire

 

 

Le DSI insiste sur le fait que Billy n'a jamais été libéré après son arrestation

Le colonel Paisit Wongmuang, chef du Département des enquêtes spéciales (DSI), a déclaré mardi que l'activiste des droits des Karen, Porlajee "Billy" Rakchongcharoen, n'avait jamais été libéré après son arrestation, comme le prétendaient ceux qui l'avaient appréhendé. Aucune preuve officielle ne prouvant qu'il avait été libéré ne peut être trouvé.

Il a insisté sur le fait qu'il avait de solides arguments contre M. Chaiwat Limlikhit-Akson, ancien chef du parc national de Kaeng Krachan dans la province de Phetchaburi, et contre Boontaen Busarakham, Thanaseth Chaemthet et Krisanapong Chitthet, citant des preuves médico-légales, des images de systèmes de vidéosurveillance, des enregistrements de communication et des informations recueillies en plus des témoignages de plus de 100 témoins.

Il a déclaré que les résultats de l'enquête DSI étaient conformes aux conclusions initiales de la Commission anti-corruption, qui avait montré que Chaiwat et ses hommes avaient arrêté Billy, mais rien ne prouvait qu'il avait été relâché par la suite ", ce qui est une question importante. ”.

Le chef de la DSI a révélé que des responsables du parc, dirigés par Chaiwat, étaient en conflits avec des membres de la tribu Karen vivant dans le parc, ce qui avait entraîné la mort de certains de leurs dirigeants et l'incendie de maisons. Une affaire d'incendie criminel, dont les coupables se seraient trouvés au sein du Département des parcs nationaux, a été portée devant le tribunal administratif, puis devant la Cour administrative suprême, qui a condamné le département à indemniser les Karens touchés par ses actes.

Pol Col Paisit a également démenti catégoriquement une allégation selon laquelle la DSI aurait intimidé Chaiwat et ses hommes, ajoutant que la DSI n’avait pas encore conclu qu’il n’y avait pas d’autre personne impliquée dans la disparition et le meurtre de ce militant.

https://www.thaipbsworld.com/dsi-insists-billy-was-never-released-following-his-arrest/

Par ailleurs, L'ancien directeur du parc national de Kaeng Krachan, Chaiwat Limlikhitaksorn, et trois «complices» se sont rendus au Département des enquêtes spéciales (DSI) mardi 12 novembre dans l'affaire du meurtre de l'activiste Karen Porlajee "Billy" Rakchongroroen .

Billy a été vu pour la dernière fois dans parc national de Kaeng Krachan, Phetchaburi, le 17 avril 2014, lorsqu'il a été appréhendé par Chaiwat et trois de ses hommes pour avoir prétendument collecté du miel d'abeilles sauvages illégalement. Un morceau de crâne prouvé appartenir à Billy a été retrouvé dans un baril de pétrole près du barrage de Kaeng Krachan en avril 2019, ce qui a entraîné la délivrance de mandats d'arrêt à l'encontre des quatre.

Hier, Les quatre hommes ont immédiatement été conduits dans la salle d’enquête de la DSI après leur arrivée.

Avant de rencontrer l'enquêteur, Chaiwat a déclaré à la presse que ses hommes et lui allaient combattre l'accusation dans l'affaire du meurtre et qu'ils n'avaient aucune intention de prendre la fuite.

«Je suis un fonctionnaire du gouvernement qui consacre ma vie à la protection du parc national», a-t-il déclaré. «Cependant, cette allégation a terni mon nom et a sérieusement affecté ma famille, alors que les médias ont fait de moi un méchant sur les réseaux sociaux. Par conséquent, je me battrai contre tous ceux qui m'accusent, peu importe qui ils sont. "

https://forum.thaivisa.com/topic/1133454-dsi-to-request-arrest-warrant-for-suspects-in-billy’s-murder/?tab=comments#comment-14756020

 

Chaiwat

imageproxy_php.jpg.7220082fa3ef52e38dc6ba2a98693807.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...