Le Modérateur

Le député de la majorité ne peut pas être arrêté parce que le mandat s'est perdu entre Pattaya et Bangkok

1 message dans ce sujet

Le député de la majorité ne peut pas être arrêté parce que le mandat s'est perdu entre Pattaya et Bangkok

BANGKOK - Un député progouvernemental a été autorisé à continuer à siéger au Parlement lundi malgré une décision de justice de le faire arrêter il y a près d'une semaine.

Un haut fonctionnaire du Parlement a déclaré qu'on ne pouvait tout simplement pas appréhender le député de Phalang Pracharat Waipoj Apornrat, qui a un mandat d'arrêt contre lui pour n'avoir pas comparu devant les juges le 3 décembre, car le mandat n'était pas encore arrivé.

Le secrétaire du Parlement, Somboon Uthaiwiannakul, a déclaré que personne ne sait où se trouve le mandat délivré par un tribunal de Pattaya (2 heures de route de Bangkok). Il n'a donné aucune explication sur la décision de justice.

"Le président de la Chambre n'a pas le pouvoir d'arrêter M. Waipoj", a déclaré Somboon aux journalistes. "Et il ne peut pas non plus ordonner à la police du Parlement de l'arrêter, car il n'y a pas de mandat."

Waipoj a été accusé d'avoir dirigé des manifestants anti-gouvernementaux pour prendre d'assaut un hôtel à Pattaya lors d'un sommet international en 2009. Le politicien était un chef du mouvement Redshirt à l'époque. Il est passé au parti pro-junte lors des dernières élections.

Deux de ses camarades d'autrefois, Samroeng Prajamrua et Worachai Hema, se sont présentés à la cour le 3 décembre, ont été reconnus coupables et condamnés à quatre ans de prison. Samroeng et Worachai font appel du verdict.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 02 juillet 2022 20:24
Sponsors