Le Modérateur

PISA : les jeunes Thaïlandais ne savent pas lire

1 message dans ce sujet

 

PISA : les jeunes Thaïlandais ne savent pas lire

Des étudiants thaïlandais bien en dessous de la moyenne mondiale en lecture, sciences et mathématiques: étude

Une nouvelle étude montre que les élèves thaïlandais sont toujours aussi médiocres.

Selon le rapport 2018 du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de l'OCDE - qui mesure la capacité des élèves de 15 ans en sciences, en lecture et en mathématiques, les élèves thaïlandais ont obtenu des résultats inférieurs à la moyenne internationale dans les trois catégories.

L'étude, menée l'année dernière mais publiée cette semaine, a impliqué 600 000 étudiants de 79 pays et est utilisée comme référence pour évaluer les systèmes éducatifs du monde entier.

En sciences, les étudiants thaïlandais ont obtenu 426 points, bien en dessous de la moyenne mondiale de 489.

En mathématiques, les élèves thaïlandais ont obtenu 419, ce qui est également inférieur à la moyenne de 489.

En lecture, la catégorie la plus humiliante pour la Thaïlande, les étudiants thaïlandais n’ont que 393 points, alors que la moyenne mondiale est de 487 points.

Le score de la Thaïlande en lecture est le plus bas depuis que le pays est inclus dans l’étude PISA.

Dans l'ensemble, la Thaïlande se classe 52e pour les sciences, 66e pour la lecture et 56e pour les mathématiques.

Sur le plan régional, seules l'Indonésie et les Philippines ont enregistré de moins bons résultats que la Thaïlande.

Cependant, d'autres systèmes scolaires de l'ASEAN, dont la Malaisie, le Brunei et Singapour, dépassent la Thaïlande.

Pourtant PISA est plutôt favorable à l'Asie puisque des systèmes scolaires asiatiques figurent en tête du classement.

La Chine a été classée à la 1ère place dans les trois catégories, suivie de Singapour, qui s'est classée au 2e rang, Macao au 3e et Hong Kong au 4e.
 
Thaivisa en français note que les petits Thaïlandais ne sont pas plus bêtes que les autres et que si les autorités mettaient l'accent sur les apprentissages à l'école et non sur les "activités collectives", les résultats seraient bien meilleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 09 décembre 2021 15:21
Sponsors