Le Modérateur

Il est plus facile de faire des affaires en Thaïlande qu'en France

1 message dans ce sujet

BANGKOK (NNT) - Le Vice-Premier Ministre Somkid Jatusripitak souhaite faire enrer la Thaïlande dans le top 20 de l’indice Doing Business de la Banque mondiale l’année prochaine, en ordonnant au Bureau du développement du secteur public de sensibiliser les personnes concernées à cette question.

Le Vice-Premier Ministre, Somkid Jatusripitak, a présidé une réunion sur l’amélioration du score Doing Business du pays dans le classement de la Banque mondiale. Le ministre des Finances Uttama Saowanayon et d'autres hauts fonctionnaires y assistaient.

L'indice Doing Business 2020 de la Banque mondiale, dans lequel la Thaïlande se classe au 21ème rang, représente une amélioration de 6 positions par rapport à l'année dernière. Le pays a obtenu des scores les plus élevés dans la catégorie «Démarrage d’une entreprise».

La DPM a déclaré que cette amélioration montrait que la Thaïlande était une élève de classe A, ajoutant que le gouvernement visait maintenant à améliorer le classement du pays pour figurer dans le top 20 des années à venir, grâce à des améliorations dans des domaines tels que le commerce international.

Le gouvernement veut sensibiliser le public au classement Doing Business, soulignant que la réduction des obstacles et la mise en œuvre de réglementations plus favorables aux entreprises contribueraient à attirer davantage d'investissements, ce qui améliorerait la performance des entreprises et de l'économie nationale.

Il y a quelques années, la Thaïlande était déjà une bonne élève de ce classement Doing Business. Elle est même arrivée à la 12e place mais a reculé à la 49e après le coup d'état.

En Asie, Singapour, Hong Kon et la Corée sont toujours d'excellents élèves. La Malaisie est aussi meilleure que la Thaïlande.

En Francophonie seul le Canada (23e) peut rivaliser avec la Thaïlande. La Belgique et la Suisse sont encore plus médiocre que la France (32e)

L'indice de la facilité de faire des affaires ou indice de facilité de faire des affaires (en anglais : Ease of doing business index) est un indicateur créé par la Banque mondiale en 2003. Il fait partie du projet Doing Business qui mesure la réglementation des affaires et son application effective dans 190 économies, depuis 2014, et dans certaines villes au niveau infranational et régional1. L'indice classe les économies de 1 à 190, la première place étant la meilleure. Un classement élevé signifie que l'environnement réglementaire du pays est favorable aux activités commerciales. L'indice correspond à la moyenne des classements sur 11 sujets couverts par l'enquête Doing Business2,3,4.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 05 décembre 2021 03:53
Sponsors