Le Modérateur

Birmanie: prison ferme pour un ex-cadre de la révolution safran

1 message dans ce sujet

Birmanie: prison ferme pour un ex-cadre de la révolution safran

Par RFI Publié le 27-04-2016 Modifié le 27-04-2016 à 01:10
mediaNyi Nyi Lwin (ou Gambira, son nom religieux) au tribunal de Mandalay le 26 avril 2016. ZAW ZAW / AFP

L'ancien moine U Gambira a été reconnu coupable d’avoir enfreint la loi sur l’immigration. Il espérait sortir libre du tribunal, il a été condamné à six mois de prison assortis de travaux forcés. Les ONG de défense des droits de l’homme dénoncent une condamnation purement politique pour cet ancien religieux bouddhiste, cadre du soulèvement populaire de 2007. Malgré l’avènement d’un gouvernement pro-démocratique il y a un mois, la Birmanie peine à résoudre l’épineuse question des prisonniers politiques.

Avec notre correspondant à Rangoon,  Rémy Favre

C’est une condamnation politique, estime l’association Human Rights Watch, une condamnation politique dans un pays dirigé par des forces pro-démocratiques. A la sortie de l’audience, U Gambira - également connu sous le nom de Nyi Nyi Lwin - a lui-même dénoncé un système judiciaire « paralysé » en Birmanie.

lire la suite

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20160426-birmanie-prison-ferme-ex-cadre-revolution-safran

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 06 août 2020 13:55
Sponsors