Le Modérateur

Les forces d'élite de la police assiègent le centre commercial de Korat où un tireur est retranché

1 message dans ce sujet

Suite de cette tuerie

 

Des forces d'élite de la police et de l'unité Hanuman de Bangkok et de Lop Buri sont arrivées au centre commercial Terminal 21 dans le centre-ville de Nakhon Ratchasima, où un homme armé serait enfermé avec de nombreux clients piégés à l'intérieur.

De 12 à 17personnes, dont le commandant local de l’armée, ont été tuées et de nombreuses autres ont été blessées par Sgt-Maj Jakrapanth Thomma, un officier attaché à la caserne de Surathampitak dans la province.

Jakrapanth aurait abattu son commandant, le colonel Ananrote Krasae, âgé de 48 ans, et Mme Anong Mitchan, âgée de 63 ans, sa belle mère et aurait blessé une recrue vers 17 h 30 aujourd'hui dans une maison de la ville, où un différend a éclaté lors d'une réunion sur un problème de dette.

Les assassinats dus à des colères motivées par des dettes sont fréquents en Thaïlande mais, en général, le nombre de morts reste modeste et les victimes font partie du cercle familial. Les tueries aveugles étaient rares.

Le tireur s'est enfui dans un Humvee volé et s'est dirigé vers le centre commercial Terminal 21 au centre-ville de Nakhon Ratchasima / Korat, ouvrant le feu sans discernement en conduisant, tuant et blessant plusieurs autres personnes.

Les tirs se sont poursuivis à l'intérieur du centre commercial, où des forces de police et de l'armée ont été déployées pour sécuriser la zone. Des vidéos ont montré des acheteurs qui couraient frénétiquement vers les sorties alors que les coups de feu retentissaient.

Environ deux heures avant la tuerie de masse, le tireur a publié un message sur Facebook qui disait: «Personne n'échappe à la mort». Il a aussi évoqué la corruption sur son compte Facebook fermé depuis.

Tout en marchant dans le centre commercial, il a posté un selfie en tenant un fusil d'assaut HK et plusieurs autres messages Facebook qui, entre autres, disent:

«Les trois sont-ils morts?» (Se référant aux morts et aux blessés trouvés à la maison)

"Dois-je me rendre?"

"Bon Dieu! J'ai des crampes aux doigts. »

Il semblerait que le tireur soit armé de plusieurs armes et de nombreuses munitions qui auraient été volées dans la caserne. On parle de 6 armes à feu et 700 balles / munitions. L'homme est par ailleurs champion de tir.

https://www.thaipbsworld.com/elite-police-army-forces-lay-siege-to-korat-mall-where-gunman-is-holed-up/

 

Korat-Gunman3.png.fa2633278d256fe1213de7bc8fe0dbc7.png

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 29 novembre 2022 00:51
Sponsors