Le Modérateur

Un conflit à cause de 50 000 bahts à l'origine de la mort de 29 innocents à Korat

1 message dans ce sujet

Une commission impayée serait à l'origine du massacre de Korat

Une commission non réglée provenant d'une transaction immobilière serait à l'origine du coup de folie du Maj Jakrapanth Thomma, selon une enquête de PBS.

Jakrapanth faisait office de courtier pour Mme Anong Mitchan, promoteur immobilier et belle-mère du chef (du sergent), le colonel Ananrote Krasae.

L'enquête a révélé que Jakrapanth avait persuadé ses collègues de l'armée d'acheter des maisons ou des terrains à Mme Anong, ce qui lui avait rapporté des commissions substantielles. Il avait reçu tout son dû sauf le dernier paiement, estimé à environ 50 000 bahts. Il l'avait réclamé à Anong à plusieurs reprises.

Une réunion a ensuite été organisée au domicile de Mme Anong, à Nakhon Ratchasima, samedi, avec le colonel Ananrote agissant en tant que médiateur. Cependant, lorsque les pourparlers ont échoué, Jakrapanth a sorti son pistolet et a tué à la fois Mme Anong et son commandant. Un soldat de l'armée a également été blessé.

Le mari de Mme Anong, cependant, a affirmé que sa femme avait déjà effectué le dernier paiement à un autre courtier charge à lui de transmettre à Jakrapanth, mais ce dernier ne l'avait pas reçu et aurait pensé qu'il avait été trompé. Il arrive que si l'on confie de l'argent à une tierce personne, celle-ci la garde pour lui au lieu de la transmettre à qui de droit

Après le drame survenu dans cette maison, le soldat est retourné dans sa caserne, a abattu une sentinelle et a saisi son fusil de service et des munitions. Sur la base, il a aussi volé un fusil d'assaut HK, une mitrailleuse M60 et près de 800 cartouches de munitions. En quittant la caserne, il a conduit un Humvee volé vers le centre commercial Terminal 21 dans le centre-ville. Le long du chemin, il a ouvert le feu au hasard sur des fidèles priant dans un temple le jour de Makha Bucha.

À son arrivée au centre commercial, il a tiré sans discernement sur des clients devant et à l'intérieur du centre commercial, où il s'est enfermé pendant plus de 12 heures, résistant à l'arrestation jusqu'à ce qu'il soit abattu par les autorités.

Il a tué 29 personnes. Il est mort. Pour 50 000 bahts.

De très nombreux militaires sont impliqués dans l’économie thaïlandaise donc ils possèdent moult entreprises.

https://forum.thaivisa.com/topic/1147558-unpaid-brokerage-fee-believed-to-be-behind-korat-mass-shooting/

 

Ceux qui pensent que les hauts responsables de la police thaïlandaise sont assis derrière leur bureau se trompent.

Le chef de la police nationale thaïlandaise, le général Chakthip Chaijinda, était au cœur de l'action alors que des coups de feu ont éclaté au centre commercial Terminal 21 ce week-end.

Chakthip - un diplômé d'anti terrorisme au FBI - se trouvait sur le front avec son fils, le Capt Pol Chanan Chaijinda.

Dans une vidéo et alors que les balles sifflaient, on pouvait entendre le chef crier: "Il se cache derrière le pilier".

Les images révélées sur le site de Police Thailand News montraient le chef de la police avec une arme automatique et un équipement de protection.

Sanook a rapporté que les internautes louaient le chef. Il est resté au centre commercial de 21 heures jusqu'au matin, lorsque le tireur a finalement été abattu.

Chakthip a 60 ans.

Diplômé du Vajiravudh College et de la RTP Cadet Academy, le général a suivi des cours avec le FBI à Quantico, en Virginie.

Il a été formé à l'anti terrorisme.

Il avait été mis en cause, sans preuve, dans des affaires de corruption et de népotisme récemment.

 

https://forum.thaivisa.com/topic/1147559-thai-tourism-ministry-considers-collecting-tourism-fees/

 

Chakthip

2pm.jpg.b5ae393c4ace595d54c56410943f9ea7.jpg.c12a8bdf4f897e4c049ee8448161bdeb.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 30 septembre 2022 00:41
Sponsors