Le Modérateur

La junte arrête une dizaine de personnes, petite manifestation de soutien aux opposants, dont 5 ont été arrêtés aussi

1 message dans ce sujet

A l'issue d'une journée très chaude sur le front du référendum, la commission électorale a porté plainte contre un groupe Facebook qui a critiqué le projet de constitution dans des termes "ignobles". Somchai Srisuthiyakorn  de la commission électorale a déclaré "Nous voulons faire un exemple."

Le porte parole de la junte s'est plaint d'un universitaire de Mahidol, Mr Benjarat Sae Chua qui a distribué des tracts contre le projet de constitution.

La tension est montée d'un cran lorsqu'on a appris que 10 personnes au moins avaient été arrêtées à chaque fois par une escouade de 20 militaires.

Parmi les personnes arrêtées, on trouve eux membre de l'UDD (chemises rouges). On ne connait les noms que de 5 des personnes interpellées : Noppakao Kongsuwan, Vararattana Mengtrakul, Harit Mahaton, Nithi Kooltanasilp and Suphachai Saibutr. La plupart sont de Bangkok mais le coup de filet a aussi concerné des opposants de Khon Kaen (Harit, 25 ans).

la junte parle "d'invitation à discuter" mais les personnes ont été arrêtées en vertu des pouvoirs étendues de l'armée et donc peuvent être internées 7 jours sans que les militaires n'aient de compte à rendre. Les familles de ces personnes ne savent pas officiellement pourquoi elles ont été arrêtées, ni où elles sont retenues.

Les défenseurs des droits de l'homme ont aussitôt organisé une manifestation qui a eu lieu à 18:00 au Victory Monument. Comme d'habitude les forces de l'ordre sont plus nombreuses que les manifestants et 5 personnes supplémentaires ont été arrêtées sur place à 18:30.

Donc à cette minute, 18:40, il y a eu 15 interpellation aujourd'hui.

Photo de l'arrestation des 5 militant à 18:30 au Victory Monument

ChC7aSJUgAAc9G_.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 06 août 2020 14:21
Sponsors