Le Modérateur

Future Forward : le Canada s'inquiète à son tour. Le MAE de Thaïlande demande aux étrangers de respecter sa souveraineté

1 message dans ce sujet

L'ambassade du Canada en Thaïlande s'est jointe aux États-Unis et à l'Union européenne pour exprimer ses préoccupations concernant la dissolution du Future Forward Party.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le communiqué déclare: «L'ambassade du Canada en Thaïlande exprime ses préoccupations à la suite de la dissolution, sur ordonnance d'un tribunal, d'un important parti d'opposition en Thaïlande vendredi. La Thaïlande a réalisé des progrès importants dans la restauration  de la démocratie par la tenue d'élections générales en mars 2019, qui ont abouti à un parlement élu avec des sièges détenus par un large éventail de partis politiques. La liberté de ces partis de se réunir et de représenter les vues de leurs électeurs reste l’un des piliers centraux du régime démocratique.

«Alors que l'application des lois nationales est du ressort souverain du pouvoir judiciaire d'un pays, cette décision a pour effet de priver de leurs droits plus de six millions d'électeurs. Le plein exercice des droits politiques fondamentaux - d'expression, de réunion et de représentation - est menacé lorsque les partis politiques ne sont plus autorisés à agir au nom des citoyens pour lesquels ils ont été élus.

Le communiqué indique que le Canada continuera de surveiller la situation «conformément à notre engagement mondial envers la démocratie, les droits de la personne et le respect du droit international».

L’ambassade des États-Unis à Bangkok, l’Union européenne à Bruxelles et d’autres groupes internationaux de défense des droits de l’homme ont également soulevé des questions sur le verdict de la Cour constitutionnelle thaïlandaise de dissoudre le Future Forward Party et d’exclure ses dirigeants de la politique pendant 10 ans.

 

https://forum.thaivisa.com/topic/1149821-canada-concerned-over-‘disenfranchising’-of-six-million-future-forward-voters/

 

Le ministère des Affaires étrangères défend le verdict de dissolution et exhorte les organismes étrangers à respecter la souveraineté thaïlandaise

Dimanche, le ministère thaïlandais des Affaires étrangères a défendu le processus constitutionnel et juridique qui a conduit à la dissolution du Future Forward Party alors même que des pays et des organisations internationales ont exprimé leurs préoccupations concernant le verdict de la Cour constitutionnelle.

Dans un communiqué, le ministère a déclaré: «La Thaïlande a noté l'intérêt de certains pays pour une affaire qui a conduit à la dissolution du Future Forward Party par la Cour constitutionnelle le 21 février.

«Une telle décision a été rendue dans le cadre du processus constitutionnel du pays, conformément à la loi sur les partis politiques BE 2560 (2017). Il convient également de noter dans ce contexte que la Constitution a été adoptée par référendum.

«Tout en restant déterminés à renforcer les valeurs démocratiques et le pluralisme politique, nous espérons que tous les amis de la Thaïlande, dans le plein respect de notre souveraineté, apporteront leur soutien habituel à l'exercice de la loi du pays, tout comme nous le faisons en réciprocité avec tous les membres de la communauté internationale. "

 

Le verdict du tribunal thaïlandais a été considéré comme un revers pour le pluralisme politique par la plupart des pays occidentaux et organismes de défense de la démocratie.

 

https://forum.thaivisa.com/topic/1149822-foreign-ministry-defends-dissolution-verdict-urges-foreign-bodies-to-respect-thai-sovereignty/

imageproxy_php.jpg.179befa3d5508bd9a0be2d216ec35b20.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 18 octobre 2021 10:28
Sponsors