Le Modérateur

Covid-19 : la Thaïlande reçoit les félicitations de l'OMS

1 message dans ce sujet

Le dépistage des coronavirus en Thaïlande est «robuste» et efficace: OMS

Les systèmes de dépistage mis en place en Thaïlande pour détecter les personnes susceptibles d'être infectées par le coronavirus sont «robustes», selon l'Organisation mondiale de la santé.

Dans son dernier rapport sur la situation des coronavirus en Thaïlande, daté du 29 février 2020, l'OMS déclare: «Les systèmes de dépistage et de surveillance de la santé en Thaïlande - aux points d'entrée dans le pays ainsi qu'à l'échelle nationale - sont robustes et capables de suivre rapidement les cas suspects, permettre aux autorités sanitaires de mettre en œuvre des protocoles pour assurer l'isolement, la recherche des contacts, le dépistage et le traitement des symptômes ».

Alors que les cas d'infections à coronavirus ont grimpé en flèche dans d'autres pays, en particulier en Europe, le nombre de cas confirmés en Thaïlande reste relativement faible et stable.

Samedi, le ministère de la Santé publique a annoncé un nouveau cas de coronavirus, portant à 42 le nombre total de cas en Thaïlande.

Cependant, 28 des personnes infectées se sont déjà complètement rétablies et sont rentrées chez elles. 14 patients restent à l'hôpital, dont deux sont décrits comme «gravement malades».

A cette minute, il n'y a aucun décès par coronavirus en Thaïlande.

La Thaïlande a un nombre cumulé de 2 798 «patients sous enquête» (PUI) qui représentent les personnes actuellement sous traitement / enquête de même que des personnes traitées pour d'autres conditions qui ne sont plus suspectées d'avoir COVID-19.

Au total, 1 529 PUI ont complètement récupéré et sont rentrées chez elles.

L'OMS a confirmé la capacité de la Thaïlande à faire face à une flambée de maladie telle que le coronavirus, désormais officiellement nommé COVID-19 avec «CO» pour corona, «VI» pour virus, «D» pour maladie et «19» pour l'année de sa découverte.

«La Thaïlande a de fortes capacités de détection des cas, d'évaluation des risques, d'investigation des cas, de diagnostic en laboratoire, de gestion clinique, de prévention et de contrôle des infections et de communication des risques», a déclaré l'OMS.

La nouvelle survient alors que le ministère thaïlandais de la Santé publique a révélé que de nouvelles mesures pour aider à lutter contre la propagation du COVID-19 entrent en vigueur dimanche 1er mars.

Grâce aux nouvelles mesures, COVID-19 sera désormais officiellement reconnu comme une «maladie contagieuse dangereuse».

Cela donne aux autorités thaïlandaises des pouvoirs plus stricts pour aider à contenir toute nouvelle flambée.

Par exemple, les personnes soupçonnées d'être infectées par COVID-19 recevront un traitement et seront mises en quarantaine. Le non-respect d'une telle ordonnance pourrait entraîner des amendes ou même des peines de prison.

Les nouvelles mesures donnent également aux autorités le pouvoir de fermer rapidement des lieux ou d'annuler des événements si les autorités le jugent nécessaire afin de prévenir la propagation du virus.

https://forum.thaivisa.com/topic/1151081-thailand’s-coronavirus-screening-“robust”-and-effective-who/

 

Ce satisfecit de la part de l'OMS arrive au moment où des observateurs s'interrogent sur les statistiques de pays voisins comme la Birmanie, l'Indonésie et d'autres totalement indemnes.

La Birmanie n'a pas les capacités de détecter les cas (les analyses de possibles cas birmans se font à Bangkok...) et le ministre de la santé indonésien affirme que si le pays est épargné c'est grâce à la prière.

 

s3.reutersmedia.netthailandvirus02302032.jpg.11572af2fe8454ae30f8128739ca7aa9.jpg.005183e07e1e8240e7e6fe775a8801ca.jpg.6c45391f69a3d2a5c6313d1085fd1793.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 21 septembre 2021 09:15
Sponsors