agence nationale de presse   Il s’avère que la motion de censure de l’opposition est arrivée deux semaines trop tôt. Imaginez le débat de censure se déroulant actuellement : le vice-ministre de l'Agriculture, Thammanat Prompao aurait fini en lambeaux. Mais il n'est pas loin du carton rouge. L'homme a été contraint de nier toute connexion avec un scandale massif de stockage et vente à l'étranger de masques faciaux. Massif signifie 2 millions de masques. A ce stade, il est totalemen