Le Modérateur

Un Français fait face à de lourdes amendes pour avoir jeté l'ancre sur des coraux protégés

1 message dans ce sujet

PHUKET: Un Français de 67 ans encourt de lourdes amendes pour avoir jeté l'ancre sur des coraux protégés au large de Koh Racha Yai, au sud de Phuket.

Somnuek Boonyai, chef du Département des ressources marines et côtières (DMCR) de la Préservation de la vie marine du bureau régional, a déclaré au Phuket News qu'il avait été informé par un membre des Marine Rangers vendredi 6 mars qu'un yacht nommé "Cotinga" avait jeté l'ancre dans une zone de corail protégée, causant des dommages aux coraux.

Les agents du DMCR ont déposé une plainte auprès de la police de Chalong et ont contacté Dream Yacht Charter (Thailand) Co Ltd, qui avait loué le yacht à Jean Girard, 67 ans, de France.

M. Girard a confirmé qu'il avait loué le yacht ce jour-là pour un voyage avec sa famille, a déclaré M. Somnuek.

M. Girard a été emmené au poste de police de Chalong dimanche 8 mars et fait face à deux accusations, a confirmé M. Somnuek.

L'une des accusations est d'avoir enfreint un règlement du DMCR en vertu de l'article 17 de la loi sur la gestion des ressources marines B.E. 2558 (2015), passible d'une peine pouvant aller jusqu'à un an de prison ou d'une amende pouvant atteindre 100 000 thb, ou les deux.

Le deuxième chef d'accusation concerne la violation de l'article 12 de la loi de 2019 sur la préservation de la faune, qui peut entraîner une peine pouvant aller jusqu'à 10 ans de prison ou une amende pouvant atteindre 1 million thb, ou les deux.

Interrogé sur le montant de l'amende infligée à M. Girard, M. Somnuek a expliqué hier (11 mars): "À ce stade, la police ne lui a pas encore infligé d'amende car elle attend toujours un rapport confirmant les dommages causés aux coraux."

M. Somnuek a confirmé que la société de location de yachts ne fera face à aucune accusation.

La zone protégée où les coraux ont été endommagés est située dans la baie de Patok, du côté nord-ouest de l'île de Racha Yai, a expliqué M. Somnuek.

«Le récif est une zone protégée désignée. Les bateaux sont autorisés à traverser la zone, mais ne peuvent y jeter l'ancre », a-t-il déclaré.

Il y a un panneau sur la plage pour expliquer que c'est une zone de corail protégée, mais il n'y a pas de bouées sur l'eau pour indiquer où se trouve la zone protégée, a confirmé M. Somnuek.

Interrogé pour savoir si la zone sera délimitée sur l'eau en tant que zone protégée, M. Somnuek a déclaré: «Les panneaux ne sont pas durables, ils peuvent être facilement endommagés par le vent et les vagues. Cependant, je trouverai une bonne solution plus tard. »

https://forum.thaivisa.com/topic/1153075-frenchman-faces-hefty-fines-for-dropping-anchor-on-protected-corals/

Le fait que la zone ne soit pas matérialisée plaide en faveur de M Girard. Si vous voulez, donner votre point de vue, M Girard, écrivez nous [email protected]

Dans des cas similaires, les étrangers ont vu la procédure durer des mois avant d'être verbalisés à hauteur de 100 000 bahts.

529576448_Screenshot(116).png.d65014b269436caf2a591a1f7bd654cd.png

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 13 août 2020 01:19
Sponsors