Le Modérateur

Covid-19. La Thaïlande désigne 10 autres pays comme «à haut risque», la France et la Suisse en font partie

1 message dans ce sujet

Comme toutes les annonces des autorités, elles sont à prendre avec des pincettes car elles peuvent être contredites dans les heures qui viennent. Lorsque le ministre de la santé avait déjà désigné la France comme à risque, cela avait fortement agacé certains. Donc : à suivre.

 

L'Autorité de l'aviation civile de Thaïlande (CAAT) a désigné dix autres pays comme «à haut risque» pour le COVID-19, et les citoyens de ces pays voyageant en Thaïlande sont désormais tenus de produire une preuve d'assurance maladie (un document de la semaine dernière parlait d'une couverture à 100 000 $) et un certificat médical pour entrer en Thaïlande. Ils pourraient également être soumis à une quarantaine de 14 jours dans des endroits désignés par le gouvernement thaïlandais.

Les dix pays sont l'Espagne, la France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, la Suisse, le Japon, la Norvège, la Suède, le Danemark et les États-Unis.

Le 6 mars, la Chine, la Corée du Sud, l'Iran et l'Italie et deux territoires chinois, Hong Kong et Macao, ont été désignés comme zones «à haut risque» ou «maladies infectieuses dangereuses».

Le directeur de la CAAT, Chula Sukmanop, a déclaré aujourd'hui lors d'une conférence de presse que les compagnies aériennes transportant des passagers de ces 10 pays doivent les filtrer avant l'embarquement, pour s'assurer qu'elles ont toutes un certificat médical, valable 72 heures, avant de voyager.

Ces voyageurs devront observer une auto-quarantaine de 14 jours.

Les passagers sont également tenus de remplir un formulaire à présenter aux autorités sanitaires thaïlandaises à leur arrivée en Thaïlande (T8).

M. Chula a déclaré que les compagnies aériennes sont responsables de toutes les dépenses engagées en Thaïlande au cas où l'un de leurs passagers devrait être isolé, mis en quarantaine ou soigné.

https://forum.thaivisa.com/topic/1154322-thailand-designates-10-more-countries-as-covid-19-“high-risk”/

 

On ne sait pas si l'application sur mobile de traçage des visiteurs est toujours obligatoire.

On ne sait pas si les compagnies appliqueront ces mesures de la même façon.

On ne sait pas si les officiers de l'immigration application ces mesures de manières stricte.

On ne sait pas où seront confinés les passagers refoulés en attendant un possible vol retour.

T8.thumb.jpg.9ec0eda986502ff28ddff86d2d2a1f0a.jpgc19.thumb.jpg.105ca8c8dc608d6cc8133c407432bdf4.jpg

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 07 juillet 2020 23:43
Sponsors