Le Modérateur

Riz : la Thaïlande veut profiter des restrictions en Inde et au Vietnam pour doper ses exportations

1 message dans ce sujet

(Agence Ecofin) - La Thaïlande, second exportateur mondial de riz, anticipe une amélioration de ses expéditions durant le second trimestre 2020. En effet, rapporte Reuters, le pays qui était pénalisé en début de campagne par rapport à ses concurrents indien et vietnamien du fait de la force de sa monnaie se frotte désormais les mains en raison des restrictions régnant dans ces deux pays.

L’Inde, premier exportateur de riz, a décrété un confinement de trois semaines en raison de la crise du coronavirus, ce qui engendre de nombreux problèmes logistiques pour les acteurs locaux. Pour sa part, le Vietnam, troisième fournisseur, a suspendu les nouveaux contrats de riz pour assurer un approvisionnement domestique confortable et pourrait imposer des quotas à l’export selon certains négociants. En augmentant ses volumes à l’export, la Thaïlande pourrait ainsi contrebalancer un éventuel déficit de riz sur le marché mondial. 

« Au début de l’année, les perspectives d’exportation du riz thaïlandais semblaient sombres. Mais avec le coronavirus, c’est un véritable retournement de situation que l’on observe », confie à Reuters, Chookiat Ophaswongse, président d’honneur de l’Association thaïlandaise des exportateurs de riz.

Pour rappel, la Thaïlande produit environ 20 millions de tonnes de riz chaque année et en exporte près de 8 millions de tonnes.  

https://www.agenceecofin.com/riz/0104-75338-riz-la-thailande-veut-profiter-des-restrictions-en-inde-et-au-vietnam-pour-doper-ses-exportations

 

0104-75338-riz-la-thailande-veut-profiter-des-restrictions-en-inde-et-au-vietnam-pour-doper-ses-exportations_M.jpg.ca7576c36e020e1fb331aba842195dc2.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 08 août 2020 19:02
Sponsors