Le Modérateur

M. Bauchet fait le point : aide sociale, écoles, consulat

1 message dans ce sujet

THAÏLANDE

LA LETTRE DE VOTRE CONSEILLER CONSULAIRE

Claude Bauchet

2 Avril 2020

Je remercie les nombreux concitoyens résidant en Thaïlande et plusieurs associations et écoles de m’avoir communiqué leurs interrogations sur l’action de notre Ambassade et des pouvoirs publics français en faveur des français de Thaïlande.
J’ai pu échanger avec notre Ambassadeur et notre Consule sur plusieurs thèmes sensibles lors de la conférence internet organisée hier.

La communication de l’Ambassade.

Les informations sont actualisées quotidiennement sur le site de l’Ambassade de France. Vous trouverez très prochainement - ou vous pouvez déjà y consulter- les informations sanitaires essentielles (où s’adresser en cas de suspicion de Covid19, hôpitaux proposant les tests, fiche de contact avec l’Ambassade pour une aide en cas de positivité, les décisions des autorités thaïlandaises...). L’Ambassadeur continuera à diffuser régulièrement une lettre d’informations aux ressortissants français pour les informer de la situation. Nous avons souhaité à cette occasion que le port d’un masque de protection soit vraiment suggéré à nous tous malgré la position très floue du gouvernement français sur le sujet !
Pour ma part j‘invite tous mes compatriotes à porter ce masque qui contribue manifestement à réduire la propagation.

La continuité du service au public dispensé par l’Ambassade.

Je prends acte que les moyens de l’Ambassade se soient dirigés en priorité sur l’organisation du retour de nos compatriotes en vacances en Thaïlande. Au moins 5000 personnes privées de leur vol retour ont manifesté leur volonté de rentrer au plus vite. C’est chose faite pour la majorité d’entre elles grâce au travail des équipes de l’Ambassade. Environ 2000 touristes seraient encore en attente.
Environ cinq cent personnes supplémentaires seront rapatriés demain. L’Ambassade met tout en œuvre pour que de nouveaux vols soient mise en place dans les prochains jours.
J’ai soulevé le problème rapporté par plusieurs concitoyens expatriés travaillant, en particulier, dans le secteur du tourisme qui perdent progressivement leur emploi. Beaucoup se retrouvent dans une situation sociale très difficile et ne peuvent pas compter sur une aide sociale quelconque. Certains vont donc se retrouver dans l’obligation d’envisager leur retour en France. Il serait donc utile d’anticiper et de réfléchir aux moyens de rapatrier ces personnes si les compagnies aériennes ne redémarrent pas leurs services.

S’il est vrai que le Consulat est fermé au public, l’administration consulaire déclare traiter les affaires urgente y compris les demandes de divers certificats (revenus, capacité de mariage …toujours sous réserve que ceux-ci aient un caractère d’urgence). Si vous êtes dans ce cas, il faut joindre le service concerné.Chacun peut trouver l’adresse email sur le site de l’Ambassade. Je tiens à remercier les Consuls Honoraires qui, même débordés de demandes, essaient de continuer à rendre les services urgents à nos concitoyens dans leur province.

Je souhaite mentionner l’action exemplaire du Consul Honoraire de KHON KAEN qui a été déterminante pour aider les autorités consulaires de Bangkok à prendre la décision d’éditer l’attestation demandée il y a encore peu de temps par l’immigration thaïe afin d’obtenir la prolongation de visa de nombreux français.
Le moment venu, il me semblera indispensable de bien remettre en valeur le rôle fondamental des Consuls Honoraires qui, avec les quatre élus Conseillers Consulaires (bientôt appelés conseillers des français de l’étranger) sont au contact permanent avec les français résidant en Thaïlande.
Le rôle du réseau d’îlotiers doit être également reprécisé pour agir au plus près et le plus efficacement possible auprès de tous les expatriés français en cas d' événements majeurs.

Aide sociale aux français expatriés en grande difficulté.

La situation économique locale et mondiale se dégrade comme jamais. Le gouvernement français a décidé d’intervenir massivement pour éviter une catastrophe économique et sociale dans notre pays d’origine. Je demande à nos élus députés et sénateurs représentant des français de l’étranger de taire leurs différences partisanes et d’agir auprès du gouvernement français pour que les non-résidents ne soient pas les laissés pour compte. Un grand nombre paie encore des impôts en France tandis que ceux qui sont en activités contribuent par leur travail aux développements et au rayonnement économique de la France pour le bénéfice de tous. En l’état, les budgets de l’aide sociale de l’Ambassade seront insuffisants pour aider nos concitoyens les plus démunis. Les associations dont le but est d’abord de manifester un soutien solidaire et financier doivent également jouer pleinement leur rôle en concertation avec le service social de l’Ambassade pour répondre aux mieux aux sollicitations de français vivant en Thaïlande et sérieusement impactés par cette crise inédite.

Écoles Françaises en Thaïlande

.Il faut tout d'abord mentionner l’excellent travail pédagogique de toutes les équipes enseignantes de nos écoles de Bangkok, Phuket, Koh Samui et Pattaya. L’enseignement et les liens via les sites internet sont partout maintenus avec les élèves et les parents.

Il ressort d’un premier tour d’horizon que je me suis permis d’effectuer que l’inquiétude est grande pour la majorité de nos établissements de se retrouver en difficulté financière pour terminer correctement l’année scolaire en cours. Il faut prendre la mesure des inquiétudes des parents, des gestionnaires et des professeurs.
Les Ambassadeurs de nos pays représentent l'Etat au même titre que nos Préfets en France. Ils n'ont donc pas, à cette heure, la possibilité d'ouvrir le tiroir-caisse et de distribuer les fonds nécessaires.
Par contre, le Ministre du Budget et le Ministre des Affaires étrangères et nos parlementaires ont le devoir de prendre des initiatives. A ce stade, j’ai alerté notre Ambassadeur et notre Consule pour qu’ils acceptent de faire remonter auprès de leur Ministre les inquiétudes des communautés françaises établies à l'étranger. Dans le même esprit, j’ai émis le souhait qu’ une dérogation soit demandée pour autoriser le Conseil Consulaire à tenir compte des nouvelles situations de certaines familles et ainsi d’accepter à titre exceptionnel de ne pas baser uniquement notre décision d’octroi des bourses sur des revenus de l’année précédente mais sur la situation de crise vécue au jour d'examen du dossier.

Si aucune aide n’est apportée au réseau des écoles françaises, les conséquences seront catastrophiques pour nos enfants. Le gouvernement doit prendre la mesure de l’urgence !

Restant à votre écoute.

Claude Bauchet

Conseiller Consulaire

Thaïlande – Birmanie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


BANGKOK 08 juillet 2020 21:42
Sponsors