Le Modérateur

Pas de vaccin, pas de tourisme, affirme le TAT

1 message dans ce sujet

Selon la Tourism Authority of Thailand (TAT), un vaccin contre le nouveau coronavirus est nécessaire pour inverser le plongeon du secteur touristique thaïlandais.

 

Le nombre de visiteurs devrait chuter de 60% à 16 millions cette année, réduisant de près de moitié les revenus du tourisme étranger, mais ces chiffres pourraient encore baisser si une deuxième vague d'infections survient, selon le TAT.

"Tout le monde attend un vaccin", a déclaré vendredi le gouverneur du TAT, Yuthasak Supasorn. "Les gens s'attendent à ce que cela prenne au moins 18 mois - ce qui signifie que nous resterons inquiets tout ce temps. " Un an et demi nous mène à fin 2021.

La Thaïlande était particulièrement dépendante des recettes touristiques, en particulier des visiteurs chinois, et la situation actuelle annonce les perspectives économiques les plus sombres. M. Yuthasak a déclaré que l'industrie devra rétablir la confiance dans la sécurité des voyageurs, ajoutant que les vacanciers chinois ne reviendront pas avant octobre 2020 au plus tôt.

"Nous devons tous entrer dans la fameuse -nouvelle normalité- après Covid-19", a-t-il déclaré, estimant que les recettes du tourisme étranger cette année pourraient s'élever à 1000 milliards de bahts, contre 1900 milliards de bahts en 2019.

Les îles thaïlandaises qui étaient confrontées à la surpopulation et à la dégradation de l'environnement devront plutôt mettre en œuvre une distanciation sociale. Les tortues de mer sont retournées sur les plages pour pondre des œufs parce que les touristes ont disparu, a-t-il dit.

_111212053_beachphuket-2020099.thumb.jpg.caa445afed76c63c8f223f6dbdec217c.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 28 janvier 2022 18:45
Sponsors