Aller au contenu
BANGKOK 18 November 2019 13:08
Le Modérateur

Le point sur El Nino et El Nina, les jumeaux terribles

Recommended Posts

Le point sur El Nino et El Nina, les jumeaux terribles

 

La sécheresse et la chaleur sont causées par El Nino mais les experts mettent tout de suite en garde contre la pire de la famille, El Nina, et ses inondations terribles.

El Nino qui a commencé l'an passé est l'un des plus sévères de ces dernières années. IHS Global Insight déclare qu'il coutera 10 milliards de dollars au Sud Est Asiatique.

Si la fièvre est supposée retomber au milieu de l'année, les craintes grandissent que La Nina n'arrive avec son cortège d'inondations, de dommages agricoles, de maladies et d'animaux nuisibles.

Stephen O'Brien, le sous-secrétaire de l'ONU déclare : "la situation sera bien pire si La Nina suit El Nino comme c'est souvent le cas, d'ici la fin de l'année."

Wilhemina Pelegrina, de Greenpeace dit que La Nina signifie dévastation en Asie, glissements de terrain qui affecteront la production de nourriture.

Dès maintenant alors qu'El Nino est encore là, 60 millions de personnes, surtout en Afrique, ont besoin d'une aide urgente.

Le Mékong est à son plus bas depuis des décennies.

Le Vietnam, l'un des plus gros exportateur de riz est atteint par une sécheresse sans précédent, et son grenier à riz -le delta du Mékong- a vu 50 % de ses terres affectées par une salinisation qui détruit les récoltes. Plus de 500 000 personnes manquent d'eau potable alors que les hôtels, les écoles et mes hôpitaux ont bien du mal à fournir de l'eau aux personnes qui les fréquentent.

En Thaïlande et au Cambodge, de vastes étendues manque d'eau et les récoltes de riz seront chiches.

En Malaisie, la rivière Pahang ne fait plus qu’un tiers de sa largeur habituelle et c'est le cas de tous les fleuves de la région.

Un pêcheur déclare "En temps normal je peux faire 20 kg de poissons par jour, maintenant un seul kg, c'est déjà un miracle."

En Malaisie, alors que les réservoirs sont vides et les champs à secs on ferme les écoles en certains endroits par précaution sanitaire.

La famine guette aux Philippines où la chaleur étouffe des régions entières

En Inde 330 millions de personnes risquent de manquer d'eau et de voir leur récoltes abimées a déclaré le gouvernement et la chaleur est responsable de nombreux décès d'humains et d'animaux.

Les autorités de l'ile de Palau (est des Philippines, nord de la Papouasie) ont déclaré que cette ile sera totalement sèche dans peu de temps.

En conséquence, les prix des denrées ont commencé à augmenter mais les expert de la FAO et l'ONU prédisent qu'une crise alimentaire sera évitée car les stocks (de riz) sont encore très importants. Cependant deux personnes sont mortes durant des émeutes de la faim au sud des Philippines.

"Avec l'arrivée imminente d'El Nina, on voit bien que les gouvernements de la région ne sont absolument pas préparés aux changements climatiques", déclare Rajiv Biswas économiste à IHS Global Insight. "Ce qui va sans doute arriver, c'est que les gouvernements vont en parler immédiatement après la crise mais au bout d'un an, ils auront oublié, continueront comme avant et les choses empireront."

"Plus d'investissements sont nécessaires dans les infrastructures, l'irrigation, le système de stockage de l'eau, la désalinisation et l'assurance couvrant les agriculteurs", ajoute t il.

http://phys.org/news/2016-04-el-nino-dries-asia-stormy.html

 

inmalaysiath.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×