Le Modérateur

La Thaïlande considère que La Chine et la Corée du Sud ne sont plus des pays à haut risque de COVID-19

1 message dans ce sujet

Le ministre de la Santé, Anutin Charnvirakul, a proposé que la Chine et la Corée du Sud soient retirées de la liste des pays à haut risque de l'infection par Covid-19 en Thaïlande après que leur nombre de cas quotidien est tombé à moins de 10.

 

Cette décision, visant à rétablir progressivement les liens économiques et sociaux, a été provisoirement approuvée par le Premier ministre Prayut Chan-o-cha lors d'une réunion sur la politique étrangère, jeudi 7 mai, selon le Dr Taweesin Visanuyothin, porte-parole du gouvernement pour les dossiers liés au Covid -19 (CCSA).

"Le Premier ministre et le CCSA sont d'accord [avec la proposition d'Anutin]", a déclaré le Dr Taweesin. "Cependant, diverses mesures doivent être prises avec soin, en particulier celles liées aux voyages à l'étranger. Si un pays est retiré de la liste, nous devons gérer l'accès de es ressortissants plutôt que d'autoriser la liberté de circulation. La question sera examinée plus avant avant de prendre une décision [sur le retrait des pays de la liste]. "

Le Dr Suwannachai Wattanayingcharoen, du Département du contrôle des maladies, a déclaré qu'il était juste de retirer la Chine et la Corée du Sud de la liste noire, car la contagion y avait ralenti. Mais cela ne signifie pas que leurs ressortissants seront immédiatement autorisés à entrer en Thaïlande, car le royaume est toujours en état d'urgence.

Il a ajouté que les autres pays sur la liste à risque (dont la France et sans doute la Belgique) n'ont pas été évoqués lors de la réunion car ils sont toujours considérés comme des hotspots de Covid-19.

Taweesin a également fait le point sur la bataille de la Thaïlande contre le coronavirus. Au 4 mai, environ 230 000 personnes avaient été testées pour Covid-19, soit un ratio de 3 421 par million d'habitants.

Le département a ciblé un taux de test de 6 000 par million, soit 400 000 personnes au total, ce qui signifie que 170 000 autres personnes à l'échelle nationale seront testées.

"Ce test de surveillance proactive est mené pour détecter les cas asymptomatiques de Covid-19", a déclaré le Dr Suwannachai.

«Le but de ces tests n'est pas de diagnostiquer et de traiter la maladie mais de renforcer la confiance du public. Si une personne asymptomatique est atteinte du Covid-19, elle sera isolée pour un traitement.

Les infections asymptomatiques ont tendance à disparaître en 10 jours en moyenne, mais cela dépend aussi de la personne. Ces tests permettront de freiner la propagation de l'infection dans le cadre des préparatifs visant à assouplir les restrictions imposées aux entreprises «vertes» [à faible risque] lors de la prochaine phase de déconfinement [le 17 mai]. "

https://forum.thaivisa.com/topic/1163247-china-south-korea-to-be-removed-from-thai-list-of-covid-hotspots/

800_7857ec4d9064dfa.jpg.3d079b85e8570b197762ae582cfaa234.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 09 août 2020 03:30
Sponsors