Le Modérateur

La députée Anne GENETET renouvelle et maintient sa demande au Gouvernement en faveur d’un plan pour sauver les entrepreneurs français à l’étranger

1 message dans ce sujet

 

Paris, le mercredi 20 mai 2020

 

Au cours de l’audition à distance du Ministre de l’Europe et des affaires étrangères par la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale mercredi 20 mai, Anne GENETET, députée LREM de la 11ème circonscription des Français établis hors de France, a renouvelé sa demande au Gouvernement en faveur d’un plan pour aider les entrepreneurs français à l’étranger à surmonter les conséquences de la crise sanitaire et économique liée à la pandémie de la Covid-19. Fin avril, si elle s’était félicitée du “plan Marshall” sanitaire, social et éducatif présenté par le Gouvernement pour soutenir les Français de l’étranger, l’élue l’avait déjà interpellé sur les mesures qu’il comptait prendre pour soutenir les entrepreneurs français à l’étranger. 

La députée de la plus vaste circonscription législative française (49 pays d’Asie, d’Océanie et d’Europe orientale) avait rappelé mardi 19 mai dans une tribune que “près de 3 millions de nos compatriotes ont décidé pour des raisons multiples de vivre à l’international. Ils ont pris des risques, ils ont fait un choix, notamment celui de ne pas bénéficier de tous les filets de sécurité qui profitent à nos concitoyens vivant en France. Beaucoup d’entre eux sont des entrepreneurs, souvent pionniers du rayonnement international de la France.”

Dans sa réponse, Jean-Yves LE DRIAN a indiqué que Proparco, la filiale de l’Agence française de développement (AFD) qui participe au financement et à l’accompagnement d’entreprises françaises à l’étranger, suite notamment à la précédente intervention d’Anne GENETET, conseille et accompagne les entreprises en les informant sur les dispositifs de soutien spécifiques dont elles peuvent bénéficier dans les pays où elles se trouvent et en mobilisant certains dispositifs financiers.

Considérant que la France est le 5ème exportateur mondial de biens et de services, que les exportations françaises représentent plus de 31% du PIB, qu’environ un emploi (direct et indirect) sur cinq en France est lié au commerce international du pays et que le déficit commercial 2019 a atteint le record de -73,1 milliards d’€, balance commerciale de loin la plus déficitaire de l’Union européenne, Anne GENETET maintient toutefois sa demande pour un soutien accru : “aider le dernier maillon d’une chaîne de valeur qui commence en France, ce n’est pas aider une économie étrangère, c’est au contraire aider un acteur monté en première ligne sur le front d’une France plus forte - ce faisant plus souveraine - à l’international !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


BANGKOK 10 juillet 2020 13:55
Sponsors