Le Modérateur

Quarantaine d'état : des "personnages de l'ombre", peut-être fonctionnaires, gagnent des millions en pots de vin

1 message dans ce sujet

Quarantaine d'État à Pattaya : rétrocommissions possibles de 40%, selon des sources. Quand l'état donne 1000, 600 vont aux hôtels et 400 aux -possibles fonctionnaires- présumés innocents.

Des personnalités éminentes du tourisme et des affaires ont déclaré aux médias thaïlandais à Pattaya que des personnalités obscures - peut-être du personnel de l'État - gagnent des millions de bahts grâce aux mises en quarantaine des rapatriés Thaïlandais suite à Covid-19.

Sophon Cable TV a indiqué qu'environ 10 000 chambres ont été attribuées dans de grands hôtels de Pattaya pour mettre les Thaïlandais en quarantaine pendant 14 jours.

Les hôtels réquisitionnés reçoivent 1000 bahts par personne et par jour du gouvernement, ce qui, d'après les initiés de l'industrie, est à peine suffisant pour couvrir trois repas par jour et nettoyer 24 heures sur 24.

En outre, le personnel de ces établissements n'est pas éligible aux allocations de l'État de 5 000 bahts.

Mais ce n'est pas tout. Il y a une corruption généralisée dans l'attribution des chambres.

Le leader de l'industrie du tourisme, Thanet Supharothatrangsee, a affirmé que les agents qui prétendent travailler pour l'État prenaient 40% pour eux-mêmes afin de donner la préférence à certains hôtels.

Cela signifie que les hôtels ne reçoivent que 600 à 700 bahts par personne, ce n'est en aucun cas suffisant pour rendre l'hébergement des rapatriés rentable.

On pense que 7 000 à 8 000 Thaïlandais sont mis en quarantaine par l'État à Pattaya.

Les bénéfices pour les -possibles fonctionnaires- corrompus sont énormes, atteignant 100 millions de bahts.

Ekkasit Ngamphichet, du bureau du tourisme de Pattaya, a déclaré que les mesures de contrôle de la qualité étaient également contournées.

Les hôtels sont censés avoir au moins 200 chambres avec leur propre climatisation. Les établissements dotés de la climatisation centralisée devaient être rejetés.

Maintenant, il semble que les normes importent peu - il s'agit simplement de savoir qui peut se permettre de payer un pot de vin de 400 bahts par jour et par personne.

Le Premier ministre Prayut Chan-ocha serait en train de réfléchir à une enquête alors que la corruption présumée est rendue publique.

https://forum.thaivisa.com/topic/1165653-state-quarantine-in-pattaya-shadowy-figures-creaming-40-off-the-top-of-government-fees-to-hotels-claim-insiders/

photo Sophon

98182179_3194485067239072_7285796016274538496_n.jpg.7bc9cd1bb876cb2e39e3b9f1a0dd8167.jpg.490884c70db23a23818d2e6c3d33ed8b.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 24 septembre 2020 13:10
Sponsors