Le Modérateur

Masques et bikinis pour la réouverture des quartiers chauds de Bangkok

1 message dans ce sujet

BANGKOK (Reuters) - Avec des "artistes" portant des masques faciaux ainsi que des bikinis, les quartiers rouges de Bangkok ont rouvert mercredi après plus de trois mois de fermeture pour arrêter la propagation du coronavirus.

 

Les bars, les karaokés et les salons de massage faisaient partie de la dernière catégorie d'entreprises autorisées à rouvrir - sous conditions - maintenant que la Thaïlande n'a plus connu de cas locaux de Covid depuis 37 jours.

Cela signifie un retour au travail pour certaines des centaines de milliers de personnes travaillant dans l'industrie de la vie nocturne qui avaient du mal à survivre.

"J'ai perdu tout mon revenu", a expliqué Bee, une danseuse de 27 ans du XXX Lounge dans le quartier de Patpong.

"Je suis contente de pouvoir revenir travailler dans un emploi où j'excelle. Je suis d'accord avec le port du masque par précaution."

On prend la température de Tous les clients. Ils doivent donner un nom et un numéro de téléphone. A l'intérieur, tout le monde doit s'asseoir à au moins un mètre de distance et à deux mètres de la scène.

L'expatrié britannique Michael met en doute la nécessité de ces mesures.

"Vous pouvez prendre un BTS le matin avec 200 personnes dans un train bondé, mais au bar, vous devez vous asseoir à 2 mètres l'un de l'autre", a-t-il déclaré.

La Thaïlande a étalé la réouverture des lieux publics sur plusieurs semaines. Les écoles ont également repris mercredi.

Les sites de combats de coqs et de poissons restent fermés.

Le coronavirus a tué 58 personnes sur 3 173 infections, un nombre relativement faible même dans la région.

Mais l'économie de la Thaïlande devrait sombrer plus que toute autre en Asie du Sud-Est, le nombre de touristes étrangers pouvant chuter de 80% cette année.

Devant le Dream Boy, Soi 1 de Patpong, des hommes torse nu avec des masques faciaux encourageaient les quelques passants à entrer. Mais de nombreux bars sont restés fermés et les autres avaient peu de clients.

"Il y a des bars partout à Bangkok qui ont ouverts ces 10 - 15 dernières années. Maintenant ils sont fermés et ils ne rouvriront jamais", a déclaré Christian H., qui gère le XXX Lounge.

-- -- REUTERS

 
Patpong, 1er juillet 2020. REUTERS / Athit Perawongmetha

 

2020-07-01T172214Z_2_LYNXMPEG60469_RTROPTP_4_HEALTH-CORONAVIRUS-THAILAND-BARS.JPG.c56cdb5bd72d164505dda8447d0933be.JPG.c9383d2dc9f4cd325437a1bd6df7592e.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 09 août 2020 04:24
Sponsors