Le Modérateur

Si vous voulez être admis dès maintenant en Thaïlande, arrivez avec votre jet

1 message dans ce sujet

La Thaïlande prévoit d'ouvrir les frontières pour les gros dépensiers arrivant avions privés

Le plan de la Thaïlande visant à cibler les riches étrangers pour relancer son secteur des voyages a obtenu le feu vert du Cabinet et le soutien supplémentaire du régulateur national de l'aviation.

La Thaïlande a levé le 1er juillet une interdiction presque totale des voyageurs étrangers. La majorité des arrivées dans la phase initiale seront des étrangers ayant des liens directs avec la Thaïlande - comme ceux qui ont des entreprises, des investissements importants ou une famille dans le pays. L'Autorité de l'aviation civile de Thaïlande a ajouté une clause pour autoriser également ceux qui ont des «arrangements spéciaux» avec le gouvernement.

"De nombreux riches ont évité la maladie mais ne peuvent pas venir ici en raison de restrictions de voyage", a déclaré mardi Chula Sukmanop, directeur général du CAAT. "J'ai parlé avec des exploitants d'aéronefs privés qui ont dit qu'ils avaient beaucoup de clients potentiels qui souhaitaient affréter un avion ici."

Le groupe «arrangement spécial» élargit le marché des  riches (appelés «gros dépensiers»), dont les demandes pourraient être traitées selon une «procédure accélérée qui nécessite une approbation au cas par cas», a déclaré Chula. La plus grande proportion de visiteurs normaux dans la phase initiale dépendra des bulles de voyage que la Thaïlande conclut avec d'autres pays, a-t-il déclaré.

Des «bulles pour les voyages d'affaires» en Thaïlande vont bientôt commencer pour certains groupes

La Thaïlande veut se détourner du tourisme de masse et cibler les riches

"Il y aura beaucoup de concurrence d'autres pays tributaires du tourisme sur le segment de l'ultra-luxe", a déclaré Somprawin Manprasert, économiste en chef à la Bank of Ayudhya Pcl, lors d'un entretien téléphonique. "Cela ne fera pas grand-chose pour aider les nombreux petits hôteliers du pays", a-t-il dit, ajoutant que "ce n'est pas suffisant pour compenser la perte globale de revenus".

Lors de sa réunion de mardi, le Cabinet a, comme prévu, approuvé un plan autorisant les ressortissants de Hong Kong, Singapour, la Corée du Sud et le Japon à entrer en Thaïlande à condition qu'ils puissent prouver qu'ils apporteront des investissements. Les personnes de certaines provinces chinoises seront également autorisées.

D'autres pays seront ajoutés à la liste des bulles dès le mois prochain, a déclaré Chula.

Un couvre-feu national, des contrôles stricts aux frontières et l'adoption quasi universelle de masques faciaux ont permis à la Thaïlande de limiter son nombre d'infectés au coronavirus à 3 100, avec 58 décès. Aucune transmission locale n'a été signalée depuis plus d'un mois, ce qui a incité le Cabinet à déconfiner.

"Tout les risques viennent maintenant de l'étranger", a déclaré Chula. «Certains Thaïlandais nous ont demandé de ne pas ouvrir le pays, mais nous devons le faire pour l'économie. »

 

 

https://forum.thaivisa.com/topic/1171130-thailand-plans-open-borders-for-high-spenders-on-private-planes/

 

MW-GG707_privat_20180403142848_ZQ.jpg.7aa8bba5cdca2e2141ba2f5bf9c8a172.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 07 août 2020 20:35
Sponsors