Le Modérateur

Covid : Un aviateur égyptien supposé être en quarantaine s'est baladé en ville à Rayong avant d'être testé positif

1 message dans ce sujet

Un aviateur égyptien qui a été testé positif à coronavirus faisait partie d'un groupe qui a été autorisé à quitter son centre de quarantaine pour se promener dans des lieux publics de la province de Rayong, ont annoncé lundi des autorités thaïlandaises.

L’alarme a été déclenchée après que le patient, arrivé en Thaïlande avec 30 autres aviateurs de l’armée de l’air égyptienne, a été découvert dimanche comme porteur du virus, a déclaré Taweesin Visanuyothin, porte-parole de l'administration en charge de Covid. La révélation a également provoqué l'indignation des internautes qui ont accusé les autorités de ne pas appliquer les règles de quarantaine.

"C'étaient des aviateurs étrangers qui sont entrés dans notre pays en vertu d'une exemption spéciale", a déclaré Taweesin. «Ils ont atterri à l'aéroport international d'U-Tapao et nous avons constaté que certaines des mesures de sécurité devaient être revues.»

Le porte-parole a déclaré que les Égyptiens avaient passé trois nuits en Thaïlande du 8 au 11 juillet pour une escale de ravitaillement avant de rentrer en Égypte samedi. Ils auraient fait de brèves escales aux Émirats arabes unis et au Pakistan avant leur arrivée.

Taweesin a également déclaré que les responsables de la santé ont découvert que des Égyptiens se sont rendus dans «certains lieux publics» dans la province de Rayong pendant leur séjour. Les autorités thaïlandaises ont refusé de dire à la population de quels lieux il s'agit.

"Nos enquêteurs se rendront dans tous ces lieux.", a déclaré Taweesin. «Je voudrais dire à nos frères et sœurs de Rayong que nous ne vous cachons rien.» conclut-il tout en refusant de révéler les endroits visités par les Égyptiens.

Ils ont séjourné dans un hôtel de la ville de Rayong avant de partir pour une excursion d'une journée à Chengdu, en Chine, le 9 juillet, et sont ensuite revenus passer deux nuits en Thaïlande. Le groupe a été testé pour le coronavirus le 10 juillet et ont quitté le pays hier (12) juste avant la publication des résultats.

L'aviateur testé positif est donc rentré chez lui et les résultats du test ont été publiés après sont départ.

Bien que l'espace aérien du pays soit actuellement fermé aux vols internationaux, à l'exception des ressortissants thaïlandais et de certains groupes d'étrangers, Taweesin a déclaré que les Égyptiens étaient autorisés à atterrir car ils sont membres d'équipage en mission militaire mais ils auraient dû rester en quarantaine.

Le porte-parole n'a pas précisé de quel type de mission il s'agissait, et on ne sait pas comment les aviateurs ont été autorisés à quitter la quarantaine. Un ensemble de règlements publiés par le gouvernement oblige les pilotes et les aviateurs à subir 14 jours de quarantaine.

Les autorités sanitaires refusent également d'informer le public du nombre de lieux publics visités par les aviateurs égyptiens, malgré la gravité du risque sanitaire encouru.

Le directeur du département de contrôle des maladies, Suwannachai Wattanayingcharoenchai, a déclaré qu'il ne pouvait pas divulguer ces informations car l'enquête est toujours en cours.

"Nous travaillons aussi vite que possible", a déclaré Suwannachai. "Cela devrait prendre 2-3 jours pour que les résultats soient publiés."

Il a ajouté que le risque d'infection serait réduit si les citoyens portaient des masques faciaux et respectaient les mesures de distanciation sociale faisant ainsi reporter la responsabilité d'un éventuel problème sanitaire sur la population alors que ce sont clairement les autorités qui sont responsables.

La Thaïlande a signalé lundi trois nouveaux cas de coronavirus. Deux sont des rapatriés thaïlandais en quarantaine et le troisième est cet aviateur égyptien qui s'est promené dans Rayong et est maintenant rentré chez lui.

Par ailleurs, une fillette africaine de 9 ans, fille d'un ambassadeur, a été testée positive à Covid-19 à son arrivée. Elle a voyagé avec quatre autres membres de sa famille et est arrivée en Thaïlande le 10 juillet. Elle a été emmenée à l'hôpital le 11 juillet tandis que les autres membres de sa famille restent dans un condominium à Bangkok et donc pas en quarantaine surveillée.

«L''administration en charge de Covid a discuté de ces cas et de la nécessité de resserrer certaines mesures», a déclaré le Dr Taweesin. «Le gouvernement a autorisé les étrangers à entrer mais ils doivent subir une quarantaine de 14 jours." ce qui n'est clairement pas le cas.

"Les autorités doivent approfondir la question de l'assouplissement de la quarantaine pour certaines personnes. Une équipe médicale enquête dans le condo (où vit la famille de fillette) pour assurer la sécurité des Thaïlandais », a-t-il ajouté.

https://forum.thaivisa.com/topic/1172552-concern-over-infected-egyptian-soldier-in-rayong-quarantine-–-among-3-new-covid-19-cases/

REUTERS.jpg.88a83a831f0803e6ee11b9ce7ffd6ab1.jpg.3ebd9fc2f2110e4b0ade274c093ebf5f.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 09 août 2020 03:51
Sponsors