Le Modérateur

Le DSI enquête sur un cas de corruption lié au projet de condos The Peaks,

1 message dans ce sujet

Le DSI enquête sur un cas de corruption lié au projet de de condos The Peaks, affirme le député Sira

PHUKET: Le député de Bangkok, Sira Jenjaka, qui est également président du comité des droits de l'homme, a révélé hier que le département des enquêtes spéciales (DSI) avait déposé une demande officielle auprès de la Commission nationale anti-corruption ( NACC) pour poursuivre les autorités de Phuket pour la construction du projet de condos The Peaks Residences à Kata, sur la côte sud-ouest de Phuket.

Le NACC invitera les parties concernées à fournir des informations supplémentaires, a déclaré le député Sira lors de sa visite sur l'île le 12 juillet.

Hier matin, le député Sira a inspecté le site, surplombant la baie de Kata Noi, pour savoir si la construction avait été interrompue, conformément à l'interdiction de continuer les travaux jusqu'à ce que les enquêtes sur le projet de condos soient terminées.

Ce n'était pas le cas. La construction se poursuit sur le site malgré l'interdiction, a déclaré le député Sira, ajoutant ce cas à la longue liste des charges auxquelles le développeur du projet doit désormais faire face.

Hier, le député Sira a raconté l'histoire du projet à la presse, en commençant par le fait que le tribunal administratif régional de Nakhon Sri Thammarat a déjà révoqué le document foncier NorSor 3 Kor n° 1863 utilisé pour lancer le projet.

«Le NorSor 3 Kor a été délivré illégalement et a été révoqué par le cadastre. À ce stade, l'appel est actuellement entendu par la Cour administrative suprême », a-t-il déclaré.

Le député Sira a ajouté que le DSI avait mené sa propre enquête sur l'authenticité du document foncier et avait également constaté qu'il avait été délivré illégalement.

"La municipalité de Karon était responsable de la suspension de la construction sur le site et de l'annulation du permis de construire", a-t-il déclaré.

«La municipalité de Karon n'a rien fait. Au lieu de cela, elle a renouvelé le permis de construire sur la base d'une caution de 3 millions de dollars. La municipalité n'avait aucune autorité pour le faire », a déclaré le député Sira.

Le député Sira a également souligné que le projet a été construit sur des zones où la pente de la colline est supérieure à 35°, ce qui en soi est illégal.

"Par conséquent, l'action des autorités locales, en particulier la municipalité de Karon, peut être considérée comme un acte répréhensible", a-t-il déclaré.

Le député Sira a également souligné qu'il avait été informé par des voisins vivant en dessous du site que la construction du projet avait augmenté le risque d'inondation de leurs maisons pendant les fortes pluies.

"Lorsqu'il y a de fortes précipitations, il n'y a pas d'arbres pour ralentir la vitesse de l'eau qui descend en cascade et atteint les rues et la plage en contrebas", a-t-il ajouté.

«Au cours de notre inspection, nous avons trouvé des preuves de glissements de terrain et d'inondations. Certaines briques du chantier ont même été retrouvées en bas », a déclaré la députée Sira.

Plus tôt ce mois-ci, le député Sira a été acquitté des accusations affirmant qu'il interférait avec les autorités de l’île dont la réputation en matière de corruption n'est plus à faire.

La semaine dernière, sept juges sur huit de la Cour constitutionnelle ont jugé que M. Sira n'avait commis aucun acte répréhensible en enquêtant sur la possible corruption liée au projet. Pourtant, 57 députés avaient déposé une demande de révocation du statut de député de M. Sira. Ils l'accusent d’interférence avec le travail de fonctionnaires.

Les noms des 57 députés qui ont signé la plainte (rejetée par la cours constitutionnelle) n'ont pas été rendus public.

https://forum.thaivisa.com/topic/1172560-dsi-pursuing-corruption-charges-over-the-peaks-condo-project-says-mp-sira/

 

imageproxy_php.jpg.efcd3c0d8cf331e5aaceb0aa56e92eb0.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 09 août 2020 04:14
Sponsors