Le Modérateur

Madame Genetet interroge le gouvernement français sur l'obligation de test avant l'arrivée en France

1 message dans ce sujet

Mme Genetet, députée, interroge le gouvernement pour demander des clarifications sur ce qui semble être une obligation masquée de présenter un test PCR de moins de 72h à l’arrivée en France, ce qui est impossible dans de nombreuses situations.

 

Question:

Mme Anne Genetet interroge M. le Premier Ministre sur les mesures de quatorzaine et l’obligation de pratiquer des tests PCR pour les voyageurs entrant en France en provenance de l’étranger. Dans l’article 24 du décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020, il est prévu que le préfet prescrive la mise en quarantaine ou le placement et le maintien en isolement des personnes arrivant de l’étranger, présentant des symptômes d’infection au covid-19 ou ne pouvant justifier, à leur arrivée, du résultat d’un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant le vol ne concluant pas à une contamination par le covid-19. Il s’agit là d’une obligation masquée d’effectuer un test PCR avant de rentrer en France.
Or, il est impossible pour nombre de nos ressortissants de se faire tester dans certains pays, soit que les tests soient indisponibles car interdits aux étrangers, soit que le délai de réponse soit supérieur à 72 heures, soit que le prix du test localement le rende inaccessible. Mme Genetet souhaite également souligner que le résultat du test sera transmis dans la langue du pays où il est réalisé sans traduction ni en français ni en anglais et voudrait enfin alerter sur l’impossibilité de vérifier l’authenticité du document transmis.
Etant données les contraintes techniques évoquées ci-avant, étant donné le grand nombre de personnes, françaises ou étrangères qui arrivent sur notre territoire national, étant donnée la multiplicité des voies d’accès (route, fer, mer, air), et enfin étant donné la variété des itinéraires pour atteindre notre territoire (trajet direct ou trajet avec escale qui ne permet pas d’identifier avec certitude la provenance des voyageurs), elle aimerait connaître les modalités d’application concrètes de cet article.

Réponse:

En attente d’une réponse du gouvernement 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 09 août 2020 03:49
Sponsors