Le Modérateur

CFE et le désastre des aides gouvernementales. Le conseiller consulaire M Bauchet s'exprime clairement

1 message dans ce sujet

 

 

Dernière minute : CFE et assurance obligatoire pour les visa retraités OA

La CFE vient de signer un contrat de partenariat avec l’assurance thaïlandaise
LMG (filiale locale d’APRIL) pour permettre à tous nos retraités membres de la CFE n’ayant pas atteint l’âge de 81 ans de souscrire à l’assurance obligatoire et ainsi obtenir le renouvellement de leur visa retraité OA. Je rappelle que les visas O ne sont pas concernés par cette obligation décidée par les autorités de notre pays d’accueil.
La CFE devrait informer prochainement ses cotisants des tarifs et des conditions pratiques de souscription. Les tarifs annuels s’échelonneraient par tranche d’âge à partir de 50 ans jusqu’à plus de 75 ans. Les retraités ayant souscrit la première fois avant leur anniversaire des 81 ans pourront garder le bénéfice de cette assurance supplémentaire jusqu’à 100 ans...
Le problème de nos retraités ayant déjà atteint les 81 ans n’est pas résolu, il est donc pour moi indispensable que notre Consulat se préoccupe dès maintenant de cette question et prenne le plus rapidement possible contact avec les autorités thaïlandaises pour connaître leurs réflexions sur cette question humaine importante pour nos seniors concernés. Nous ne pouvons pas nous résoudre à les obliger à un retour en France alors qu’ils ont pour la plupart d’entre eux construit leur vie ici en Thaïlande !

En ce qui concerne les résultats de notre questionnaire sur la santé et les assurances, nous sommes en cours de finalisation du document synthèse des réponses. Une série de rendez-vous avec nos associations locales est prévue dans les six semaines prochaines.
Nous reviendrons donc en septembre sur les premières réponses de la CFE et les conclusions avancées sur les principaux objectifs que nous pourrons nous fixer en collaboration avec un maximum de représentants de notre communauté française.

Le désastre des aides sociales exceptionnelles après le Covid19.

Le choix fait par le ministère des affaires étrangères d’utiliser la procédure classique d’attribution d’une aide ponctuelle pour venir en aide aux français de l’étranger touchés par les conséquences sociales de COVID19, n’est absolument pas adaptée à cette situation exceptionnelle. Il me paraît inadmissible que les critères d’attribution restent extrêmement réducteurs. L’aide n’est débloquée qu’une seule fois et d’un montant très limité (moins de 140 euros par adulte). Elle ne répond pas vraiment aux difficultés des personnes et des familles touchées par les conséquences sociales de la pandémie. Par ailleurs les élus consulaires sont complètement exclus des décisions d’octroi de cette aide. Cette inadaptation de ce système est clairement validée par le fait que seulement 4 à 5% du montant annoncé (50 Millions d’Euro) est à ce jour utilisé. Sauf réaction très rapide du gouvernement pour rectifier cette procédure, nous serons autorisés à conclure que l’aide sociale annoncée à grand renfort de communiqués, n’est en fait qu’une opération de communication de plus ...

Les expatriés sont une fois de plus les oubliés de la solidarité nationale !
Avec de nombreux autres conseillers consulaires de FRANCAIS DU MONDE je demande que soit instauré un système d’aide exceptionnelle contrôlée par les Conseils Consulaires de chaque pays pour permettre de distribuer une aide adéquate et durable. Nous savons bien que cette crise sera malheureusement longue !

Et pour nos entrepreneurs... rien à l’horizon !

Nous attendons toujours aussi que se concrétisent les promesses de soutien au tissu entrepreneurial français à l’étranger. Il est déjà trop tard pour beaucoup d’entre eux mais une action urgente pourrait encore sauver certains entrepreneurs. En effet ,si nos grosses entreprises françaises à l’étranger peuvent obtenir des prêts auprès des banques, les petits entrepreneurs sont pratiquement toujours dans l’impossibilité d’obtenir un crédit.

Les petites entreprises crées par nos compatriotes en Thaïlande contribuent largement à affirmer l’image de la France.
L’Etat Français ne peut s’en désintéresser. Notre Consulat avec ses conseillers consulaires, en collaboration avec les chambres de commerce et les conseillers du commerce extérieur doivent se saisir de cette question.

Restant à votre écoute,

CLAUDE BAUCHET

CONSEILLER CONSULAIRE

E-mail : [email protected]
Téléphone : 0818447747 - (WhatsApp disponible)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


BANGKOK 09 août 2020 04:12
Sponsors