Le Modérateur

Héritier Red Bull : Le premier ministre ordonne une enquête sur la façon dont les charges ont été abandonnées

1 message dans ce sujet

Selon la porte-parole du gouvernement Narumon Pinyosinwat, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a ordonné une enquête sur la décision de l'accusation d'abandonner les charges (conduite imprudente) contre l'héritier Red Bull Vorayuth Yoovidhya à la suite de l'indignation des citoyens thaïlandais.

Elle a déclaré que le Premier ministre suivait la question de près et qu'il avait chargé les autorités de rassembler des faits sur l'enquête criminelle.

Le général Prayut a également appelé les critiques et les médias à ne pas se saisir de la controverse et à ne pas déformer les faits ou provoquer des malentendus tout en insistant sur le fait qu'il n'est jamais intervenu dans le processus de la justice et que le parquet fonctionne sans aucune pression politique, selon Mme Narumon.

 Un juge de la Cour constitutionnelle a exhorté le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha à enquêter sur les allégations de mauvaise gestion, par la police et les procureurs publics, dans l'affaire de délit de fuite de l'héritier Red Bull, affirmant que le système judiciaire thaïlandais est devenu vide de sens, après les décisions des procureurs d'abandonner les charges retenues contre le suspect et celle de la police d'accepter cette décision.

Dans son message à ses collègues juristes, M. Thaveekiart Meenakanit a déclaré que l'accident de la route mortel, impliquant l'héritier de Red Bull, M. Vorayuth «Boss» Yoovidhya, est largement compris par le public, mais le fait que le suspect a été épargné par les poursuites, apparemment en raison de son statut économique et social, est sans précédent et incompréhensible.

Il a déclaré que la police et les procureurs auraient dû maintenir les charges mais, en ne le faisant pas, ils ont diminué la confiance des citoyens dans les deux institutions chargées de l’application des lois.

 

Cependant, de nouveaux témoins "experts" qui ont déclaré que Vorayuth "Boss" Yoovidhya n'avait pas conduit sa Ferrari au-delà de la limite de vitesse et que le policier décédé avait coupé la route à Vorayuth sont les facteurs qui ont convaincu les procureurs d'abandonner les charges contre lui.

Dans un document divulgué décrivant le raisonnement des procureurs dans leur décision d'abandonner l'accusation de conduite imprudente contre M. Vorayuth, les nouveaux témoins ont semblé plus importants que les preuves précédentes, y compris les résultats médico-légaux.

Le document indique que Nate Naksuk, juge en chef du Département du contentieux d'appel en sa qualité de procureur général par intérim, a signé l'ordonnance d'abandon de l'accusation.

On ne sait pas pourquoi ses experts ne s’expriment ou que leurs témoignages ne soient pris en compte que 8 ans après les faits.

 

 Le Bureau du Procureur général a mis en place un comité d'enquête de sept membres chargé d'enquêter sur la décision du Bureau des procureurs thaïlandais quant à l'abandon des poursuites contre l'héritier de Red Bull, Vorayuth «Boss» Yoovidhya.

Le porte-parole adjoint du Bureau, M. Prayuth Petkhun, a déclaré dans un communiqué de presse que le procureur général avait appris la décision controversée alors qu'il assistait à un séminaire dans le nord-est la semaine dernière et il a ordonné l'enquête.

Le Bureau informera le public dès qu'il recevra les conclusions du comité. Par ailleurs, le porte-parole du bureau de l’immigration, le général Pol Surapong Chaijan, a déclaré aujourd’hui avoir retiré le nom de Vorayuth Yoovidhya de sa liste noire le 14 juillet, après avoir reçu une notification de la police de Thonglor concernant le retrait de son mandat d’arrêt.

 TCP Group, le fabricant et distributeur de la boisson énergisante Red Bull, a précisé sur son site Web que Vorayuth Yoovidhya, dont l'implication présumée dans un accident de la route a été controversée, ne participent pas aux opérations du groupe.

Selon un communiqué publié sur son site Web, il a déclaré qu'en réponse aux récents articles sur le cas de Vorayuth et au malentendu concernant sa relation avec TCP Group, "la société tient à déclarer que nous sommes pleinement conscients de la situation et que nous comprenons le sentiment des consommateurs".

«TCP Group tient à préciser que Vorayuth n'a jamais assumé aucun rôle dans la gestion et les opérations quotidiennes de TCP Group, n'a jamais été actionnaire, ni n'a occupé aucun poste de direction au sein de TCP Group.

Le communiqué indique que les actionnaires et membres du conseil d'administration confirmés actuels du groupe TCP sont: Pavana Langthara, Suthirat Yoovidhya, Jiravat Yoovidhya, Pranadda Yoovidhya, Supreeya Yoovidhya, Saravoot Yoovidhya et Nucharee Yoovidhya.

De nombreux appels ont été lancés pour boycotter les boissons de l'entreprise dont héritera Vorayuth.

800_96228fadf7c10114a905a1cb6e0f7bdf.jpeg.e90c277ebbc0c2fc3d995ed7797b3135.jpeg.239ad9dbc856210d12321d7fb61ce5e2.jpeg

https://forum.thaivisa.com/topic/1174788-charter-court-judge-seeks-probe-into-handling-of-the-red-bull-heir-case/

https://forum.thaivisa.com/topic/1174858-oag-forms-panel-to-probe-decision-on-red-bull-heir’s-hit-and-run-case/

https://forum.thaivisa.com/topic/1174789-vorayuth-has-no-stake-or-involvement-in-tcp-group-red-bull-maker-clarifies/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 09 août 2020 04:12
Sponsors