Le Modérateur

Les universitaires soutiennent les manifestations des étudiants et exhortent le pouvoir à renoncer à l'intimidation

1 message dans ce sujet

The Nation

Le Réseau universitaire thaïlandais pour les droits civils a publié une déclaration le 25 juillet demandant aux autorités de ne pas interdire les manifestations des jeunes contre le gouvernement.

Les universitaires thaïlandais ont apporté leur soutien aux manifestations menées par des jeunes contre le gouvernement, invoquant la liberté d'expression.

Le groupe universitaire a déclaré que les manifestants avaient exercé leurs droits conformément aux principes démocratiques, de sorte que les autorités ne peuvent pas leur interdire de participer à de telles activités.

Les universitaires ont fait une déclaration en quatre points sur les manifestations en cours, qui se sont intensifiées ces derniers jours dans de nombreuses provinces du pays :

▪︎Les autorités ne doivent pas interdire les manifestations pacifiques en invoquant le décret d'urgence ou en utilisant la force contre les manifestants. Ils ne doivent pas intimider les étudiants directement ou indirectement par le biais des administrations scolaires ou universitaires.

▪ Les écoles et universités doivent avoir un courage moral et assurer la sécurité des étudiants pour leurs activités de liberté d'expression tenues dans les complexes éducatifs.

▪︎Les autorités de l'État ne doivent pas engager de poursuites judiciaires contre les étudiants et les personnes qui se joignent aux manifestations. Et les actions judiciaires précédentes contre les manifestants doivent être abandonnées.

▪︎Les parents d'élèves doivent promouvoir la liberté d'expression et protéger leurs droits politiques. Étant donné que les élèves sont désormais la cible d’intimidations de la part des autorités de l’État, les parents ne doivent pas devenir un instrument du régime autoritaire en utilisant les règlements des écoles pour supprimer leur liberté d’expression.

https://forum.thaivisa.com/topic/1174855-academics-back-students-political-protests-urge-powers-to-desist-from-intimidation/

 

`` Délicieuses taxes '': des manifestants thaïlandais utilisent un hamster japonais pour se moquer du gouvernement


 - -  - -   REUTERS

2020-07-26T162658Z_2_LYNXNPEG6P0CG_RTROPTP_4_THAILAND-PROTESTS.JPG.30ec7c15d69c16b8b0d774bdf99239a0.JPG.00e0492d0b4f2ee8764815c4b492c035.JPG

Une manifestante tient une peluche lors d'une manifestation demandant la démission du Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-o-cha, à Bangkok, Thaïlande, le 26 juillet 2020. REUTERS / Jorge Silva

 

 

BANGKOK (Reuters) - Des centaines de manifestants thaïlandais ont chanté dimanche un générique de dessin animé japonais avec des paroles se moquant du gouvernement. Ils ont mis en scène des hamsters affamés en peluche se régalant de l'argent des contribuables. Cela fait partie d'un nouveau mouvement de protestation de jeunes qui disent utiliser des tactiques fantaisistes à des fins sérieuses.

Les jeunes thaïlandais défient l'interdiction liée au coronavirus pour organiser des rassemblements presque quotidiennement depuis la semaine dernière. Le premier rassemblement, organisé par un groupe appelé Free Youth Movement, a attiré plus de 2000 militants, l'une des plus grandes manifestations anti-gouvernementales depuis le coup d'État en 2014.

Lors de la manifestation de dimanche, les manifestants ont modifié les paroles du générique de "Hamtaro", un dessin animé japonais sur un hamster qui aime les graines de tournesol. Ils ont couru en rond autour du monument de la démocratie de Bangkok, comme des hamsters dans une roue.

«La nourriture la plus délicieuse est l'argent des contribuables», ont-ils chanté. "Dissolvez le parlement! Dissolvez le parlement! Dissolvez le parlement!"

Les dirigeants du mouvement des jeunes ont déclaré qu'ils retourneraient dans la rue pour une autre manifestation à grande échelle la semaine prochaine si leurs demandes n'étaient pas satisfaites, notamment la dissolution du parlement, la révision d'une constitution rédigée par l'armée pour l'armée et la fin du harcèlement des dissidents.

Certaines des manifestations ont un ton fantasque, mais les manifestants disent que leurs objectifs politiques sont sérieux.

"Les adultes peuvent ne pas nous prendre au sérieux. Mais c'est la voie et la voix de la nouvelle génération", a déclaré une manifestante de 20 ans, Fah. "Nous faisons cela différemment dans l'espoir que quelque chose changera."

- -   REUTERS - -

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 09 août 2020 03:40
Sponsors