Le Modérateur

Héritier Red Bull. Le procureur général et la police enquêtent sur la façon dont les charges ont été abandonnées. Le témoin miracle est un militaire.

1 message dans ce sujet

Héritier Red Bull. Le procureur général et la police enquêtent sur la façon dont les charges ont été abandonnées. Le témoin miracle est un militaire.

Un panel formé par le Bureau du Procureur général se réunit pour enquêter sur le traitement par les procureurs du dossier de l'héritier de Red Bull

Le "Groupe d’établissement des faits", composé de sept membres, du Bureau du Procureur général de Thaïlande, a tenu sa première réunion aujourd'hui pour discuter de  la décision controversée des procureurs de ne pas poursuivre l'héritier de Red Bull, Vorayuth «Boss». Yoovidhya suite à un délit de fuite mortel à Bangkok en 2012.

Le panel passera en revue le dossier de l'affaire Vorayuth, préparé par les procureurs, et les raisons de la décision d'abandonner les charges, pour déterminer si elles sont conformes à la loi.

Par ailleurs, un groupe d'enquête distinct, mis en place par la police royale thaïlandaise et dirigé par le général Pol Satawat Hirunburana, se réunira demain (mercredi), pour la première fois, pour examiner la même chose.

Les critiques se sont demandé pourquoi la police n’avait pas contesté la décision des procureurs de ne pas poursuivre Vorayuth, sur la seule accusation restant de conduite imprudente causant la mort d’autrui. La police a approuvé la décision des procureurs et a révoqué le mandat d’arrêt émis contre l’auteur présumé.

Les procureurs ont fondé leur décision de ne pas poursuivre sur de nouvelles preuves, fournies par deux témoins, qui sont apparues huit ans après l'accident mortel. Ils ont affirmé que Vorayuth conduisait sa Ferrari dans la limite de vitesse de 80 km / h, et que c'était la faute de la victime, un policier, s'il est mort en coupant la route à la Ferrari.

Les médias thaïlandais ont continué à explorer tous les angles dans le cas de l'héritier de Red Bull Vorayuth "Boss" Yoovidhya qui a percuté avec sa Ferrari un policier de Thong Lo et l'a tué en septembre 2012.

Un média s'est penché sur l'affaire et a découvert les témoins qui, des années après l'événement, disent maintenant savoir ce qui s'est passé.

PPTV 36 a rapporté que le 4 décembre 2019, sept ans après l'accident, deux témoins ont donné de nouvelles informations.

Des sources au parquet ont indiqué qu'il s'agissait d'un officier de l'armée de l'air avec le grade de "air marshall" et d'un homme appelé M. J (dont le nom commençait par la lettre thaïlandaise จ - jor / jaan).

Ils se trouvaient dans un pick-up qui suivait le Sen Sgt Wichian Klanprasert sur la route.

Juste avant l'accident, ils ont dit que le policier à motocyclette se trouvait dans la voie la plus à gauche près du trottoir. Ils étaient dans la deuxième voie et la Ferrari était dans la troisième voie près du terre-plein.

Ils sont sûrs que la Ferrari ne dépassait pas le 60 à 80 km / h.

Le policier a soudainement donné un coup de guidon vers la droite, les faisant dévier de leur route.

Le policier a continué à bifurquer devant la Ferrari qui n'a pas pu éviter la collision.

Ils ont complètement blâmé le policier pour l'accident qui lui a coûté la vie.

Les médias ont déclaré que les procureurs accordaient du poids aux déclarations de ces deux témoins.

Personne n'explique pas pourquoi il a fallu sept ans pour qu'ils se manifestent ni pourquoi ce témoignage tardif a plus de poids que les autres et que l'enquête de la police scientifique.

Ce témoignage contredit les évaluations précédentes des enquêteurs selon lesquelles la Ferrari roulait à 177 km / h.

Si les Thaïlandais sont furieux depuis 8 ans, ce n'est pas tant en raison de l'accident lui-même alors que 25000 Thaïlandais meurent chaque année dans des circonstances similaires. Ce qui a révolté les citoyens, c'est la manière dont Vorayut s'est comporté et comment la police a géré l'affaire.

Florilège
- délit de fuite.
- Vorayut a foncé chez lui après l'accident et a demandé à son gardien de dire qu'il conduisait la Ferrari. Faux témoignage, il n'a jamais été inquiété pour cela.
- Il a refusé d'être testé pour l'alcool aussitôt après l'accident. 12 heures après, il avait encore un taux qui dépassait la limite. Son avocat dit qu'il a bu juste avant le test sanguin.

- On a aussi retrouvé de la cocaïne dans son sang, d'après Veera Somkwamkid, du Réseau populaire contre la corruption; Anon Nampa, un avocat militant des droits humains; et Taejing Siripanich, de la Don't Drive Drunk Foundation qui l'affirme ce jour. Cela n'a jamais été mentionné dans le dossier.
- 10 policiers ont été accusés de malversation et auraient dû être jugés mais l'affaire n'a pas abouti.
- Vorayuth, recherché, a pu quitté la Thaïlande sans que la police de l'immigration ne l'en empêche.

- Vorayuth ne s'est jamais présenté à aucune audience.
- la justice a systématiquement fait traîner le dossier pour obtenir la prescription de certaines charges.



https://forum.thaivisa.com/topic/1175107-oag-panel-meets-to-probe-prosecutors’-handling-of-red-bull-heir’s-case/

https://forum.thaivisa.com/topic/1175064-new-witnesses-key-to-charges-being-dropped-against-red-bull-‘boss’-thai-media/

screenshot_11326.jpg.1c6cd5df6cab712f0a521532a4649762.jpg.13e5b2d662e99c2be9e396f7a5e2fd17.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 09 août 2020 02:58
Sponsors