Le Modérateur

La Thaïlande renforcera les mesures de sécurité le long des frontières

1 message dans ce sujet

 
Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-O-Cha a ordonné aux commandants militaires de renforcer les mesures de sécurité le long des frontières du pays pour empêcher les entrées illégales, lors d’une réunion avec les commandants militaires de haut rang tenue le 31 juillet au ministère de la Défense.

1930482121.jpg
Les forces de sécurité thaïlandaises arrêtent les personnes pour entrée illégale sur le territoire thaïlandais. Photo : BusinessBD/CVN

En particulier, Prayut Chan-O-Cha, également ministre thaïlandais de la Défense, a conseillé de renforcer les mesures de sécurité le long des frontières naturelles du pays à travers lesquelles toute personne indésirable peut pénétrer à travers un pays voisin, a annoncé le lieutenant-général Kongcheep Tantrawanich, porte-parole du ministère.

La directive faisait suite aux informations faisant état d'un certain nombre de ressortissants du Myanmar et du Cambodge qui ont été arrêtés par les autorités thaïlandaises pour entrée illégale sur le territoire thaïlandais par des frontières naturelles au cours des dernières semaines.

Le gouvernement thaïlandais craint que ces personnes soient infectées par le coronavirus, a déclaré Kongcheep.

Le 29 juillet, le gouvernement thaïlandais a décidé de prolonger l'état d’urgence jusqu'à la fin du mois d'août pour empêcher la propagation du COVID-19, bien qu'au cours des deux derniers mois, ce pays n'a pas de cas d'infection dans la communauté. Actuellement, la Thaïlande a signalé 3.298 cas de COVID-19, dont 58 décès.

En même temps, le Centre thaïlandais pour l'administration de la situation de COVID-19 (CCSA) a récemment assoupli les mesures permettant à quatre groupes d’étrangers de retourner en Thaïlande, dont des patients nécessitant un traitement médical ou ceux qui ont rejoint le programme gouvernemental de médecine et de bien-être.

Les patients souhaitant venir en Thaïlande pour un traitement médical doivent d'abord être testés négatifs au coronavirus, puis mis en quarantaine à l'hôpital pendant 14 jours avec les personnes qui les accompagnent. Ils seront également testés pour le COVID-19 durant la période de quarantaine.

Chaque patient est autorisé à emmener seulement trois parents et amis, qui ne seront autorisés à voyager en Thaïlande qu'après la quarantaine.

Suwannachai Wattanayingcharoenchai, chef du Département de contrôle des épidémies, a déclaré que les étrangers nécessitant un traitement médical immédiat seront autorisés à entrer dans le pays à tout moment. Les hôpitaux privés sont tenus de fournir les noms des patients et de se coordonner avec le ministère des Affaires étrangères, a-t-il déclaré.

Le ministère thaïlandais de la Santé a vérifié 98 hôpitaux et 26 cliniques en tant que sites de quarantaine qui seront ouverts aux Thaïlandais et aux étrangers.

Le tourisme médical est l'une des principales sources de revenus de la Thaïlande. Le ministère de la Santé prévoit 160.000 cas de traitement médical pour les visiteurs étrangers au cours des trois prochains mois, générant un revenus de 18 milliards de bahts (environ 580 millions d'USD).

 
VNA/CVN
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 09 août 2020 04:05
Sponsors