Le Modérateur

"Pas de vaccin contre le virus de la haine de sa patrie", affirme le chef de l'armée

1 message dans ce sujet

Lors d'une prise de parole, mercredi 5 août pour le 133e anniversaire de l'Académie militaire royale de Chulachomklao, le chef de l'armée, le général Apirat Kongsompong, a expliqué aux jeunes cadets que les gens peuvent se remettre de Covid-19, mais pas de «la haine de la nation».

 

Il était à l'académie basée à Nakhon Nayok avec le Premier ministre et d'autres hauts gradés.

Tout en vérifiant les uniformes des cadets, le général leur a rappelé que le virus Covid-19 n’était pas aussi effrayant que la maladie qui consiste à critiquer son propre pays et qu’il n’y avait pas de vaccin contre ça.

Le chef de l'armée, le général Apirat Kongsompong, a critiqué mercredi des individus non identifiés qui continuaient de critiquer leur propre pays, affirmant qu'ils avaient une «maladie incurable».

Apirat a dit aux cadets qu'ils ne devraient pas avoir peur des «ennemis de la nation», un terme fréquemment utilisé par les personnalités pro-établissement pour décrire les militants pro-démocratie.

Le général a également refusé de répondre à la question d’un journaliste sur la manière de guérir la «maladie de la haine de la nation», bien qu’il ait dit aux cadets qu’il était possible de l’éviter en cultivant le patriotisme dès l'enfance.

Bien qu'Apirat n'ait nommé personne en particulier, la remarque est intervenue deux jours après une manifestation pro-démocratie au Monument de la démocratie au cours de laquelle les militants se sont exprimés de manière étonnement libre.

https://forum.thaivisa.com/topic/1176281-no-vaccine-against-virus-of-nation-hatred-warns-army-chief/?tab=comments#comment-15685244

imageproxy_php.jpg.20bb7eb632637a0e6c830bb6e1731ae9.jpg
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 25 juin 2022 18:03
Sponsors