Le Modérateur

La condamnation à mort des 2 Birmans accusés du meurtre de 2 Britanniques est commuée en prison à vie par grâce royale

1 message dans ce sujet

Deux travailleurs migrants du Myanmar condamnés à mort en Thaïlande pour le meurtre en 2014 de deux routards britanniques ont vu leur peine commuée en prison à vie vendredi suite à un décret royal, a déclaré leur avocat.

Les deux Birmans, Zaw Lin et Win Zaw Htun, ont été condamnés à mort pour le meurtre de David Miller et le meurtre et le viol de Hannah Witheridge, dont les corps ont été découverts sur une plage de l’île touristique de Koh Tao en septembre 2014.

Les deux hommes ont été reconnus coupables et condamnés en 2015 et le verdict a été confirmé par une cour d’appel en 2017 et la Cour suprême en août 2019.

Les condamnations ont largement suscitées la controverse. Les partisans des deux hommes faisant valoir qu’ils avaient été piégés, condamnés à priori et qu’ils avaient initialement avoué les crimes sous la contrainte de la police.

Leurs peines sont réduites à la réclusion à perpétuité après la publication d’un décret de grâce royale vendredi, a déclaré à Reuters leur avocat Nakhon Chompuchat.

« Tous les deux sont éligibles en vertu du décret de grâce royale. Leur peine de mort est commuée en réclusion à perpétuité », a déclaré Nakhon.

«Ils auront également la possibilité de réduire davantage leurs peines grâce à un bon comportement.» L'avocat fait ici référence à une possible sortie de prison après quelques décennies de détention.

Le décret publié vendredi indique que les grâces royales avaient été accordées à l'occasion de l’anniversaire du roi le 28 juillet et  pour «illustrer la clémence du roi».

On ne sait pas exactement combien de détenus vont bénéficier d’une grâce ou d’une réduction de peine selon les différents critères énumérés dans le décret.

Les remises de peines ne sont pas spécialement accordées à ces deux Birmans mais ce sont les plus célèbres des détenus qui bénéficieront de la grâce royale.

On devrait donc compter des dizaines de milliers de libérations immédiates pour des condamnés à des peines courtes. Les prisons thaïlandaises sont plus que pleines avec 350 000 détenus pour 200 000 places.

- -   - -   REUTERS

 

 

 

2020-08-14T134049Z_1_LYNXNPEG7D110_RTROPTP_4_THAILAND-BRITAIN-MURDER.JPG.b12526b388c8d7a8905a095ed488d401.JPG.a2ef574f3e383c3e2e4e109267f9a0c4.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 16 avril 2021 14:29
Sponsors