Le Modérateur

La police de Buri Ram ne veut pas interpeler le violeur d'une adolescente handicapée mentale

1 message dans ce sujet

Une famille de la province de Buri Ram appelle à l'aide après que rien n' a été fait pour punir le violeur d'une jeune fille de 14 ans, qui est maintenant enceinte de sept mois.

 

La jeune fille, qui souffrirait de troubles mentaux, vit avec son oncle et sa tante après la séparation de ses parents.

Ses tuteurs ont déclaré aux journalistes mercredi 26 août que leur nièce avait été violée par un voisin de 65 ans appelée Chai et qu'ils ne l'avaient réalisé que lorsque sa grossesse avait commencé à apparaître cinq mois plus tard.

L'oncle et la tante ont déclaré avoir porté plainte auprès de la police il y a deux mois, mais rien n'a été fait depuis.

Les journalistes se sont rendu chez Chai à proximité. Sa femme a déclaré aux journalistes que l’accusation de viol était avérée car il avait avoué avoir violé la fille sous le prétexte qu’elle venait souvent demander de la nourriture.

De son côté, Chai a déclaré qu'il avait violé la jeune fille à plusieurs reprises en guise de punition pour avoir volé son argent, ajoutant qu'il assumera la responsabilité en adoptant l'enfant.

Cependant, l’oncle et la tante de la jeune fille ont refusé l’offre et souhaitent que des poursuites judiciaires soient engagées contre l’homme.

Malheureusement, la police (comme c'est souvent le cas dans tous les pays du monde) ne veut rien faire.

https://forum.thaivisa.com/topic/1179627-buri-ram-police-turn-blind-eye-to-repeated-rape-of-mentally-challenged-teenager/

imageproxy_php.jpg.51e0753ffc6280b0151c34335a436f32.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 octobre 2020 09:14
Sponsors