Le Modérateur

L'emprisonnement d'un petit agriculteur pour empiétement suscite un tollé général car les riches fraudeurs sont intouchables

1 message dans ce sujet

La politique de remise à niveau des forêts du gouvernement a fait une autre victime mardi lorsqu'une petite agricultrice de Lampang a été condamnée à un an de prison et à une amende de 400 000 Bt pour empiètement et possession d'armes.

 

La Cour d'appel a déclaré Saengduen Dinyod (également connu sous le nom de Wannueng Yawichaipong), 53 ans, coupable des chefs d'accusation, qui avaient déjà été retoqués par le tribunal civil le 18 décembre 2019.

Donc, les agriculteurs locaux et les internautes ont exprimé leur solidarité avec Saengduen, affirmant que les grands propriétaires terriens étaient à l'abri des accusations d'empiètement qui aboutissent à la prison pour les petits agriculteurs.

Ce qu'on appelle empiètement est le fait d'empiéter ou agrandir sa propriété en y annexant illégalement des terrains adjacents protégés (forêt domaniale, terres réservées, parcs naturels). Les riches sont passés maîtres dans l'art de l'empiètement.

Saengduen a été accusée d'avoir empiété sur le parc national de Tham Pha Thai en 2013 et 2015, mais après que sa ferme de 12 rai a été reconnue en dehors des limites du parc, elle a demandé une indemnisation. Elle a cependant été à nouveau accusée d'empiètement en 2018, cette fois par les responsables forestiers de Mae Pong.

Elle a été déclarée non coupable après que des photos aériennes de la région ont montré qu'elle cultivait cette parcelle depuis 1954, bien avant que la politique de remise à niveau des forêts n'entre en vigueur sous la junte post-coup d'État de 2014. Cependant, le procureur a fait appel de ce verdict en mai et il a été annulé.

Selon l’ONG Northern Development Foundation, il y a eu 46 000 cas d’empiètement forestier sous le gouvernement du Premier ministre Prayut Chan-o-cha, mais aucun des grands propriétaires fonciers accusés n’a été arrêté alors que leurs empiètements étaient plus graves.

Le gouvernement de Prayut avait précédemment promis de protéger les droits des petits agriculteurs touchés par la politique de remise à niveau. La promesse n'a pas été tenue.

Les internautes ont comparé le cas de Saengduen avec l’affaire d’empiètement bloquée contre la députée du parti au pouvoir Pareena Kraikupt, affirmant que cela démontre qu’il existe une loi pour les riches influents et une autre pour les pauvres.

https://forum.thaivisa.com/topic/1181576-jailing-of-another-small-scale-farmer-for-encroachment-sparks-public-outcry/

800_6367eacbc746c12.jpg.ee9cf4dbb33fcdd2f1418c5a57bfa45f.jpg.443f461f2e1f22c091086f72da19ace8.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 16 mai 2021 18:42
Sponsors