Le Modérateur

Le Parlement retarde le vote sur les modifications de la constitution et met en place un groupe d'étude

1 message dans ce sujet

Le Parlement a voté à une écrasante majorité la création d'une commission mixte chargée d'étudier les motions visant à modifier la Constitution, une démarche considérée par l'opposition et les manifestants antigouvernementaux comme une tactique dilatoire.

Large majorité s'entend dans la logique de la constitution actuelle, c'est à dire grâce aux 250 sénateurs nommés par la junte qui a fomenté un coup d'état en 2014.

Des centaines de manifestants rassemblés devant l'hémicycle ont crié leur colère après avoir appris le résultat du vote.

Les membres de la Chambre des représentants et du Sénat ont voté à 432 - 255 avec 28 abstentions pour la création d'une commission chargée d'étudier les motions et de faire un rapport au Parlement dans un délai d'un mois.

Si l'on soustrait les 250 sénateurs qui votent "comme un seul homme", les résultats sont 182 - 255 soit une grosse défaite pour le parti au pouvoir qui avait proposé ce report.

Le vote a fait suite à deux jours de débats intenses sur les six motions visant à modifier la Constitution.

Après la fin du débat vers 18 heures, le chef de la majorité gouvernementale, Wirat Rattanaseth, a déclaré qu'il avait besoin de 30 jours supplémentaires pour discuter des motions avec les députés et les sénateurs avant de les soumettre au vote.

Le député de Palang Pracharat (pro-armée au pouvoir), Paiboon Nititawan, a ensuite proposé la mise en place d'un panel pour étudier le contenu des six motions.  Il a affirmé que la plupart des sénateurs n'ont pas eu suffisamment de temps pour étudier les motions car elles ne leur ont été communiquées qu'une semaine avant le débat.

Le chef de l'opposition, Suthin Klangsaeng, s'est opposé à cette proposition et a accusé les partis du gouvernement et les sénateurs de bloquer délibérément les motions.  Le bloc de l'opposition et les manifestants voulaient que le Parlement vote les motions après le débat.

Les manifestants, qui ont commencé à se rassembler dans l'après-midi, ont tenté d'empêcher les législateurs de quitter l'enceinte mais ont décidé de se disperser vers 21h30.

Les manifestants ont prévu un autre grand rassemblement le 14 octobre. Date symbolique.

Des mouvements progouvernementaux commencent à se faire entendre dans le pays en demandant de ne pas toucher à la constitution actuelle.

Jamais les Thaïlandais n'auront été autant divisés sur ces questions fondamentales et la voix des pro-démocratie ne peut se faire entendre, les Thaïlandais risquent de se radicaliser chacun dans son camp.

Cependant, les sondages et les micros-trottoirs improvisés montrent que les Thaïlandais semblent  prêts à un rééquilibrage des pouvoirs entre l'armée et les civils.

https://forum.thaivisa.com/topic/1184297-thai-parliament-delays-vote-on-charter-changes-sets-up-study-panel/

000_1SD1KZ.thumb.jpg.c0f2b5c854d732681bf8e3679d77a289.jpg


 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 octobre 2020 08:25
Sponsors