suite de cette affaire   BANGKOK (Reuters) - Un hôtel thaïlandais va négocier avec un client américain qui risque jusqu'à cinq ans de prison. L'hôtel a déposé une plainte pénale contre lui pour des critiques négatives en ligne, ont déclaré les deux parties jeudi. L'affaire impliquant l'hôtel Sea View Koh Chang et l'enseignant américain Wesley Barnes a attiré l'attention sur les lois thaïlandaises sur la diffamation et les crimes informatiques, qui, selon les militants des droits