Le Modérateur

Les fils de flics qui ont assassiné un handicapé seront traités comme n'importe qui d'autre, mais...

1 message dans ce sujet

Les fils de flics qui ont assassiné un handicapé seront traités comme n'importe qui d'autre, mais...

La police et même le bureau du premier ministre l'affirment et le répètent : il n'y aura pas de passe droit. Pourtant dans les longs discours redondants entendus, on ne peut que s'étonner :

- La compassion des autorités va aux parents de meurtriers "Ils ont bien éduqué leurs enfants. Ils sont désespérés". Quid de la famille du handicapé?

- La faute pourrait être attribuée à la fiancée de l'un d'entre eux qui aurait dit "Tuez-le, tuez-le". S'il est prouvé qu'elle a bien cela, cette fille sera condamnée au même titre que les garçons (sauf que ceux qui tranché avec des sabres sont bien les garçons).

- La  policé étudiera la possibilité d'un acte de légitime défense. C'est bien connu, il faut toujours se promener avec des sabres au cas où l'on soit agressé par un handicapé.

- Un policier arrivé sur les lieux rapidement aurait laissé l'un des meurtriers s’échapper, ce à quoi la police répond que c'était pour aller se faire soigner.

- Les jeunes sont encore en prison jusqu'au 13 mai, date à laquelle leur demande de liberté sous caution sera à nouveau examiné. On sait que les familles ont rassemblé des sommes importantes.

Par ailleurs la sœur du handicapé assassiné,  Thanyachanok Srichan, 46 ans, a reçu des menaces de la part de la fameuse jeune fille qui criait "Tuez-le". Elle aurait dit au téléphone. "s'il m'arrive quelque chose, on t'aura." La sœur ajoute qu'un type à moto passe et repasse (comme pour intimider les témoins NdM) dans la zone et elle aimerait que la police enquête à son sujet

 

 


pp.jpg
Image: Daily News

http://www.thaivisa.com/forum/topic/914996-police-children-involved-in-handicapped-mans-death-will-be-prosecuted-like-everyone-else/

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 24 mars 2023 00:53
Sponsors