Le Modérateur

La Fête de la Pleine Lune de Pha Ngan c'est fini !

1 message dans ce sujet

La fête de la pleine lune sur l'île thaïlandaise de Koh Pha Ngan est légendaire.

Aujourd'hui, Covid-19 y a mis un terme. Et certains y voient une opportunité pour un autre type de tourisme.

Mais Est-ce la fin de la "party" en Thaïlande ?


Le soleil s'est couché derrière les bars et les restaurants qui longent la plage de Haad Rin.

Bientôt, la pleine lune se lèvera de la mer, illuminant le sable blanc, doux et presque pur.

Les employés des bars, pour la plupart des migrants birmans, disposent des chaises et des tables sur la plage, au rythme d'une demi-douzaine de sonos.

Seuls, quelques clients viennent manger et boire. C'est une scène paisible, mais sans gaieté.

Il y a six mois à peine, il y aurait eu des milliers de fêtards ici, venus des quatre coins de la planète pour assister à l'une des fêtes les plus célèbres du monde.  

La Full Moon Party est passée de quelques voyageurs qui, il y a environ 30 ans, gravitaient autour de l'île à la recherche de plages plus tranquilles, à quelque chose qui ressemble plus à une soirée hype d'Ibiza - des DJ tout le long de la plage, des seaux de cocktails ; plus de 30 000 touristes aux heures de pointe comme pendant le Nouvel An.

Des guides tels que The Lonely Planet ont commencé à recommander aux voyageurs désireux d'explorer la beauté naturelle de l'île au-delà des rassemblements de la pleine lune et d'éviter les périodes de pointe.

En mars, les autorités locales ont ordonné l'arrêt des fêtes.

Il existe de nombreuses légendes sur les origines de la fête de la pleine lune.

Selon certaines versions, elle aurait été créée par un groupe de voyageurs désillusionnés par la modernisation rapide de la grande île de Koh Samui. L'histoire raconte qu'ils ont pris un bateau pour Koh Pha Ngan en 1988, avec juste une caisse de bière et des provisions importantes de champignons magiques - bien que certaines versions suggèrent qu'il y avait des rassemblements plus anciens. Il n'y avait pas d'électricité sur l'île à l'époque, et les voyageurs ont dansé toute la nuit à la lumière de la pleine lune. Il s'agissait de la quête d'une retraite tropicale pure qui serait plus tard immortalisée dans le roman à succès d'Alex Garland, The Beach.

Selon un autre récit, la toute première fête s'est tenue dans les Paradise Bungalows appartenant à Sutti Kursakul à l'extrémité sud de la plage, également en 1988.

Ellie Housego, de Milton Keynes au Royaume-Uni, séjourne à Haad Rin et est une grande fan de la Full Moon Party.

"C'est une expérience incontournable pour les routards... surtout au Nouvel An. Tout le monde danse, tout le monde devient fou, tout le monde boit, et puis les feux d'artifice commencent, et tout le monde s'arrête juste pour les regarder... J'adore..." dit le jeune homme de 25 ans.

"Si tu es avec des amis, tu peux t'amuser comme un fou... surtout si tu es encore sur la plage à six heures du matin, et que le soleil se lève - c'est magique."

Et cela joue aussi un rôle économique important sur l'île.

Elle attire plus de la moitié du million de visiteurs qui viennent à Koh Pha Ngan chaque année. La "party" soutient des milliers d'emplois et de petites entreprises, du personnel hôtelier aux célèbres stands de seaux d'alcool.

Mais elle a un côté plus sombre.

Les profits tirés de la vente de drogues et d'alcool ont attiré des bandes criminelles, la violence débordant parfois sur la fête. En janvier 2013, un Britannique de 22 ans, Stephen Ashton, a été tué par une balle perdue tirée lors d'une dispute entre gangs. Les décès par noyade ne sont pas rares, et les conseils aux voyageurs du ministère britannique des affaires étrangères avertissent les femmes de prendre conscience du risque d'agression sexuelle.

Même si ces incidents sont rares, le spectacle de milliers de fêtards, certains ivres et rugissants, et des détritus dégoûtants laissés derrière eux, a toujours contrebalancé l'image idyllique et pure projetée par les autorités touristiques thaïlandaises et de nombreux résidents.

https://forum.thaivisa.com/topic/1186996-the-death-of-the-full-moon-party/

bbc.jpg.683b8c09abd4ac4cffb98c12113668c2.jpg.be87b804ef15491f30b7bfb2485bf740.jpg
 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 16 avril 2021 15:43
Sponsors