Le Modérateur

TAK : 9 000 personnes vont subir un test Covid-19

1 message dans ce sujet

La semaine prochaine, le ministère de la santé publique entreprendra une campagne agressive Covid-19 chez 9 000 personnes de la province de Tak, après qu'un couple de Birmans résidant dans le district de Mae Sot a été testé positif la semaine dernière.

Le district partage une frontière avec le Myanmar.

"Les deux patients sont traités à l'hôpital de Mae Sot et n'ont montré aucun symptôme jusqu'à présent", a déclaré lundi le Dr Rames Wongwilailuck, de la santé publique de Tak.

"Cinq autres membres de la famille qui présentent un risque élevé d'infection sont également surveillés dans les salles de quarantaine de l'hôpital".

Rames a ajouté que depuis la découvert de l'infection dans la province, le personnel de la santé publique a effectué des tests systématiques sur environ 4 000 personnes, mais il n'y a pas eu de cas positif jusqu'à présent.

"La semaine prochaine, nous testerons plus de 5 000 personnes dans des zones à risque, comme les centres commerciaux et les communautés surpeuplées. Après cela, nous étendrons les tests à environ 4 000 policiers de patrouille dans quatre districts qui partagent une frontière avec le Myanmar, à savoir Um Phang, Phob Phra, Mae Ramad et Tha Song Yang".

Entre-temps, le Dr Sarayut Uttamangkhaphong, du Bureau de contrôle des maladies de la région 2, a déclaré que depuis le 11 octobre, les camions en provenance du Myanmar autorisés à entrer à Mae Sot doivent rester dans la seule zone de sécurité du poste de contrôle frontalier. "Chaque camion ne peut avoir qu'un seul conducteur et aucun passager, et doit rester dans la zone de sécurité en attendant que le partenaire thaïlandais vienne chercher les marchandises", a-t-il déclaré. "Le chargement peut prendre un maximum de sept heures, tandis que le conducteur doit fournir un échantillon de salive pour les tests.

"Cependant, depuis le 18 octobre, le point de contrôle est fermé pendant sept jours pour maintenance et sera à nouveau ouvert le 26 octobre", a ajouté M. Sarayut.

"Pendant cette période, le personnel frontalier installera des barricades supplémentaires dans la zone de sécurité, recrutera du personnel supplémentaire et fournira des masques de protection pour le personnel qui travaillera.

"Nous espérons qu'à la réouverture du point de contrôle, nous pourrons accepter des camions à raison de 600-700 véhicules par jour", a-t-il ajouté.
 

https://www.nationthailand.com/news/30396455

 

800_cc3824aa4d9ad8d.jpg.7eabcce0464a4619fc9804794951f3cb.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 05 août 2021 23:48
Sponsors