Le Modérateur

Biden élu aux États-Unis : quel impact pour la Thaïlande

1 message dans ce sujet

 Ce que la victoire de Biden signifie pour la Thaïlande et le reste du monde

Un éminent universitaire thaïlandais a prédit une approche moins agressive de la part des États-Unis durant la présidence Joe Biden par rapport à l'administration sortante de Donald Trump.

Le Dr Piti Srisangnam, économiste à l'université de Chulalongkorn, a partagé ses réflexions sur sa page Facebook dimanche après que le démocrate Biden a battu le républicain Trump lors de l'élection présidentielle américaine.

Il a déclaré que la politique économique américaine et les relations internationales entre la Thaïlande et les États-Unis, ainsi qu'entre les États-Unis, la Chine et l'Inde, allaient changer dans la forme mais pas dans le principe. Les États-Unis continueront à bloquer l'expansion territoriale de la Chine mais ne seront pas aussi agressifs que sous le régime de Trump.

Piti a déclaré que la guerre commerciale en cours se poursuivra à court terme pendant un à deux ans.

Il s'attend à ce que l'administration démocrate adopte l'institutionnalisme néo-libéral en ouvrant de nouvelles plateformes commerciales dont les États-Unis doivent créer les règles en tant que régulateur et acteur, a-t-il dit.

 

M. Piti a prédit que les États-Unis ne reviendraient probablement pas au CPTPP (Comprehensive and Progressive Agreement for Trans-Pacific Partnership), mais qu'ils pourraient ouvrir une nouvelle étape dans l'Indo-Pacifique.

Le CPTPP ou Accord global et progressif de partenariat transpacifique, également connu sous le nom de TPP11, est un accord commercial entre l'Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam.

Il est issu du Partenariat Trans-Pacifique (TPP), qui n'est jamais entré en vigueur en raison du retrait des États-Unis. Les économies combinées des onze pays représentent 13,4 % du produit intérieur brut mondial (environ 13,5 billions de dollars US), soit la troisième plus grande zone de libre-échange au monde en termes de PIB après l'accord États-Unis-Mexique-Canada et le marché unique européen.

La Thaïlande n'a pas souhaité faire partie du TPP11.

 

M. Piti a déclaré qu'il fallait observer la vice-présidente Kamala Harris, qui serait probablement la véritable responsable politique. Elle est très efficace et talentueuse, avec un potentiel suffisamment élevé pour être la prochaine candidate à la présidence et la première femme présidente des États-Unis, a-t-il dit.

Piti a déclaré que ce que beaucoup de gens voulaient voir n'était pas tant une victoire de Biden-Harris que la défaite de Trump.

"Dans les 10, 15, 20 et 30 prochaines années, lorsque les documents secrets des années 2016 -20 seront déclassifiés, de nombreux chercheurs voudront savoir ce qui s'est passé au cours des quatre dernières années et ils souhaiteront connaître les secrets de Trump", a-t-il déclaré.
 

https://forum.thaivisa.com/topic/1191212-what-bidens-victory-means-for-thailand-and-rest-of-the-world/

800_bd3741cc4e5791d.jpg.e33a0fac4eb4023129a82aeba15601a2.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 03 août 2021 01:17
Sponsors