Le Modérateur

Le chef du parti pro-armée accusé de grave corruption.

1 message dans ce sujet

Le chef du parti gouvernemental thaïlandais fait face à une mise en examen pour corruption dans une affaire de terrains de futsal

Un groupe de travail conjoint du Bureau du Procureur général (OAG) et de la Commission nationale de lutte contre la corruption (NACC) a accepté d'inculper le chef du parti pro-Prayut Wirat Rattanaseth pour corruption, liée à la construction de plusieurs terrains de futsal en Thaïlande dans la province de Nakhon Ratchasima.

Le comité conjoint a été formé après que le NACC a conclu son enquête en juin, sur les allégations de corruption concernant ces constructions, et a conclu que les accusations contre Wirat et plusieurs autres responsables provinciaux étaient fondées, mais le procureur n'a rien fait car il craignait que le rapport de la NACC soit incomplet.

Les procureurs chargés de l’affaire disposent de 60 jours pour préparer l’affaire à soumettre à la Division pénale des titulaires de fonctions politiques de la Cour suprême.

Interrogé sur la décision, Wirat a déclaré qu'il tiendrait une conférence de presse sur l'affaire la semaine prochaine.

La corruption généralisée alléguée, concernant les projets de tribunaux de futsal pour de nombreuses écoles dans 17 provinces du nord-est, remonte à environ huit ans. La plupart des courts de futsal se sont révélés inutilisables en raison des matériaux de mauvaise qualité utilisés dans leur construction et beaucoup ont été abandonnés.

Des centaines de directeurs d'école et d'enseignants impliqués ont été renvoyés ou sanctionnés. Ils ont été accusés d'avoir accepté les terrains qu'ils n'avaient pas demandé et que l'équipe de responsables possiblement corrompu les ont "obligés" d'accepter.

La perte de l’argent des contribuables est estimée à environ 4,4 milliards de bahts.

Cette affaire n'est pas nouvelle. En 2019, les accusations contre les chefs du parti pro-Prayut étaient d'ailleurs plus précises (voir ci-dessous). Comme Wirat n'a pas été vraiment inquiété depuis 2012, on peut penser que cette situation peut encore durer longtemps.

Wirat est dans une position de force : il fait partie de ces élus pro-Yingluck qui sont passés du côté de Prayut après le coup d'état apportant à la junte les électeurs qui lui manquaient.

https://forum.thaivisa.com/topic/1194418-thai-government-chief-whip-faces-indictment-over-futsal-courts-graft/

D1FF67FA-375A-4487-A8ED-7C6C63764CB3.jpeg.5a9f431212e8e1be660bedd5c10d81d7.jpeg.cd543fa4a3beadc7a8f2874c3eea2be1.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 janvier 2021 07:20
Sponsors