Le Modérateur

Carnage sans fin. Une famille décimée. 5 morts à Korat

1 message dans ce sujet

Les médias thaïlandais, à l'exception de quelques uns, passent trop souvent sous silence les 20 à 25 000 morts annuels sur les routes du pays. Il faut parler et parler encore des accidents.

Cinq tués, quatre blessés dans une collision entre un pick-up et un SUV

NAKHON RATCHASIMA: Cinq membres d'une famille, dont 3 enfants, un garçon et deux filles, ont été tués et quatre hommes blessés lors d'une violente collision entre un pickup et un SUV dans le district de Non Daeng dimanche matin.

L'accident s'est produit vers 6 h 40 entre les kilomètres 127 et 128 sur l'autoroute Mitrapap près du village de Ban Krok de Yao Yai, au nord de la ville de Nakhon Ratchasima.

Anuwat Onnual, 28 ans, le chauffeur du pickup Isuzu, a déclaré à la police que lui et ses deux passagers revenaient à Bangkok après avoir déchargé des boulettes de viande dans la province de Nong Khai.

En passant dans le district de Non Daeng, il a perdu le contrôle de son véhicule. Il a traversé la bande médiane de la route et s'est retrouvé de l'autre côté. Là, il a heurté de front un SUV Toyota venant en sens inverse. M. Anuwat a admis s'être endormi au volant, ce qui a conduit à l'accident.

Il arrive très souvent que les automobilistes s'endorment et provoquent des accidents en Thaïlande où ils savent qu'ils ne risquent pas grand chose en cas d'accident, même mortel.

Cinq personnes innocentes dans le SUV ont été tuées : un garçon de 5 ans, deux filles de 3 et 11 ans, une femme de 30 ans qui était au volant et une autre femme d'environ 35 ans. Deux hommes qui voyageaient également dans le SUV ont été grièvement blessés.

Les deux autres hommes qui voyageaient dans le pick-up ont également été blessés.

Les blessés ont été admis séparément dans les hôpitaux de Khong, Sida et Non Daeng, qui sont situés le long de l'autoroute Mitrapap.

La police a déclaré que les sept personnes voyageant dans le SUV appartenaient à la même famille. Leur identité n'est pas immédiatement disponible.

Une enquête policière était en cours.

Les enfants, tout comme les piétons, les femmes, les deux roues, les pauvres, les vieux et finalement tous les Thaïlandais, sauf les automobilistes coupables et survivants, paient un lourd tribu au carnage routier.

https://www.fm91bkk.com/fm91-85263

 

photo de la police FM91

En9PZf2VkAAEz46.jpg.2d8078a2f84f723525a2e391f4fda194.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 15 avril 2021 12:34
Sponsors