Le Modérateur

Avis de recherche pour plus de 500 cas-contact des Thaïlandaises positives à Covid

1 message dans ce sujet

Les autorités sanitaires s'efforcent de suivre ceux qui ont été en contact étroit avec des personnes qui se sont faufilées en Thaïlande depuis le Myanmar, a déclaré jeudi à la presse le directeur du Département de contrôle des maladies, le Dr Opas Karnkawinpong.

 

Jusqu'à présent, on a identifié 10 Thaïlandaises qui se sont faufilées dans le pays depuis le 24 novembre. Elles se trouvent à Chiang Mai, Chiang Rai, Phayao, Phichit, Ratchaburi et Bangkok.

Le Dr Opas a demandé aux agences et aux habitants de coopérer pour savoir s'il y a plus de personnes qui auraient pu traverser la frontière. Il a également déclaré que ceux qui craignaient d'être à risque pouvaient demander à être testés.

Il a également appelé le grand public à rester calme et à suivre strictement les pratiques d'hygiène car c'est toujours la meilleure arme contre les infections.

On signale dans la province de Chiang Rai le premier cas transmis à l'intérieur même de la Thaïlande en huit mois.

La chambre de commerce de Chiang Rai et des associations du tourisme du Nord, ainsi que des représentants d'entreprises touristiques, ont tenu une réunion d'urgence jeudi après que plusieurs groupes de touristes ont annulé leurs réservations d'hôtel en raison de l'éclosion de cas de Covid dans la province.

M. Anurat Inthorn, président de la chambre de commerce de Chiang Rai, a déclaré, à l'issue de la réunion, que le secteur privé solliciterait la coopération de l'administration provinciale pour effectuer un "nettoyage" de la province, avant plusieurs festivals prévus. Le secteur privé proposera, par l'intermédiaire du gouverneur de la province, que le gouvernement alloue un budget spécial et des prêts pour stimuler l'économie de la province.

M. Setthasak Promma, président du réseau touristique local, a déclaré que 18 des 30 groupes de touristes, d'environ 40 personnes chacun, ont annulé leurs réservations pour des séjours à Ban Tha Khan Thong, dans le district de Chiang Saen et d'autres sont susceptibles de suivre si la situation ne s'améliore pas.

Le Dr Tossathep Boonthong, le chef provincial de la santé, a déclaré aux médias en fin d'après-midi que la personne transgenre de 28 ans était le premier cas de COVID-19 transmis localement à Chiang Rai depuis huit mois.

Le ministère de la Santé publique a organisé des installations de quarantaine supplémentaires pour accueillir tous les Thaïlandais revenant du Myanmar. M.L. Somchai Chakkrabhand, un conseiller du ministre de la Santé publique, a déclaré qu'une centaine de Thaïlandais avaient demandé à revenir, ajoutant que les volontaires de la santé avaient été invités à surveiller les étrangers dans leurs communautés et à les dénoncer aux autorités.

La direction de l'hôtel 1G1 (Tachilek, Birmanie) a déclaré qu'environ 180 femmes thaïlandaises travaillaient dans l'hôtel. 84 sont rentrées en Thaïlande, principalement via des passages frontaliers illégaux.

La personne transgenre de 28 ans, qui travaille dans un pub à Chiang Rai, a déclaré que 3 Thaïlandaises, de retour de Thachilek, avaient dormi dans la même chambre que lui le 28 novembre. Le jour suivant, les quatre sont allés à un festival à Singha Park, auquel ont participé environ 3 000 jeunes. Ils se sont ensuite rendus dans un lieu de divertissement du centre ville jusqu'à 5 heures du matin.

Le 2 décembre, cette personne s'est rendue dans un hôpital privé pour un test, positif, après avoir appris que ses trois amis avaient le COVID-19, et a été admise à l'hôpital de Chiang Rai Pracha Songkroh.

https://forum.thaivisa.com/topic/1195145-150-thai-nationals-seek-to-return-home-as-covid-19-infections-rise-in-tachilek/

https://forum.thaivisa.com/topic/1195188-four-new-covid-19-cases-in-chiang-rai-as-hotels-see-a-rise-in-cancellations/

800_f26f788032fcaed.jpg.d3c14eff61dcc41c245d6627475ac6a3.jpg.cea4c49f40d7355322d4dcc252853b60.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 08 mai 2021 15:22
Sponsors